Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Hervé Renard est parti


Rédigé par AB le Mardi 23 Juillet 2019



Football : Hervé Renard est parti
C’était dans l’air. Hervé Renard a officiellement quitté hier son poste de sélectionneur de l’équipe A du Maroc. C’est dans un communiqué en version française et anglaise, publié sur son compte Twitter, que l’entraineur français a annoncé son départ.
« J’ai pris cette décision après l’avoir – évidemment – mûrement réfléchie. Elle est par conséquent irréversible » a-t-on pu lire

« Le Maroc restera toujours pour moi un pays avec lequel j’ai vécu d’incroyables émotions et avec lequel je serai resté lié le plus longtemps en continue à ce jour », a-t-il poursuivi dans le communiqué. Hervé Renard a tenu à rappeler les moments « intenses partagés avec les joueurs » qu’il « aime sincèrement », et a aussi tenu à remercier Fouzi Lekjaa, Président de la Fédération Royale Marocaine de football, son staff, les fans, les journalistes « intègres » et toutes les personnes qui lui ont apporté un soutien. 

Une heure avant de publier le communiqué, Hervé Renard avait posté un tweet sous forme d’au revoir, dans lequel il « adressait ses plus chaleureux remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour les efforts consentis afin de développer le sport et le football en particulier ».

Aujourd’hui, une réunion se tiendra dans les locaux de la FRMF, au cours de laquelle, Fouzi Lekjaa confirmera le départ officiel du français à la tête des Lions de l’Atlas. Sous licence jusqu’en 2022, l’homme à la chemise immaculée, devrait conclure une séparation à l’amiable. 

Hervé Renard, 50 ans, ex entraineur de la Zambie et de la Côte d’Ivoire (double vainqueur de la CAN en 2012 et 2015) avait pris la tête de la sélection marocaine en 2016. Avec les Lions, le coach français a atteint les quarts de finale de la CAN 2017 au Gabon, performance que le Maroc n’avait plus réalisée depuis 2004, et les huitièmes de finale cette année en Egypte.

Mais c’est surtout la qualification pour la Coupe du Monde en Russie l’été dernier, arrachée de fort belle manière lors de la dernière journée dans un match mémorable remporté (0-2) en Côte d’Ivoire. 20 ans après la bande à Hajji, le Maroc participait de nouveau, à la grande fête du football. Selon certaines sources, le franco-Bosnien Vahid Halilhodžić, passé par le Raja Casablanca lors de la saison 1997-1998, serait bien parti pour succéder au Français. 
L. A.
22/7/2019