L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Finance : Top 3 des secteurs les plus rentables en Bourse


Rédigé par A. CHANNAJE Mardi 5 Décembre 2023

Au titre des neuf premiers mois de l’année 2023, trois secteurs ont contribué de manière significative à la hausse globale du chiffre d’affaires de la Bourse de Casablanca. A leur tête, les banques.



Le chiffre d’affaires global dégagé par la cote casablancaise, au titre des neuf premiers mois de l’année 2023, est de 218,3 milliards de dirhams, selon la société de Bourse M.S.IN. Il ressort de ce chiffre d’affaires (CA) global de la cote casablancaise, à fin septembre 2023, une hausse de 5,3% atteignant ainsi près de 218,3 milliards de dirhams contre 207,3 milliards de dirhams durant la même période un an auparavant, soit 11 milliards de dirhams de CA, soutenu principalement par la bonne dynamique du secteur bancaire.

Par ailleurs, le rapport révèle que ce montant global de la Bourse de Casablanca, au terme du troisième trimestre 2023, s’est chiffré à 85,8 milliards de dirhams, en hausse de 11,8% par rapport au troisième trimestre 2022.

Dans son enquête, fraîchement dévoilée sur les résultats trimestriels des sociétés cotées, l’entreprise M.S.IN souligne que cette évolution positive du chiffre d’affaires global (CAG) de la Place casablancaise intervient dans un contexte marqué par la continuité de la montée de l’inflation en 2023 sous l’effet particulièrement de chocs d’offres au Maroc sur certains produits alimentaires.

Ce qui a entraîné, soutiennent les rédacteurs, la poursuite du resserrement de la politique monétaire par Bank Al-Maghrib et, par conséquent, une trajectoire haussière des taux d’intérêts.

En outre, les analystes de M.S.IN indiquent que l’évolution positive du CAG de la cote de la capitale économique du Royaume intervient dans un contexte marqué par la campagne agricole 2022-2023, laquelle s’est déroulée dans des conditions climatiques difficiles, l’appréciation du dollar par rapport à l’euro qui s’est aussi reflétée négativement sur le taux de change du dirham, sans oublier l’impact du séisme d’Al-Haouz sur quelques secteurs d’activité.
 
Contribution sectorielle

S’agissant de la contribution sectorielle, M.S.IN rapporte que le secteur bancaire a, encore une fois, le plus contribué à la hausse du CAG au titre des neuf premiers mois de 2023 à hauteur de 76% avec une progression de 8,4 milliards de dirhams.

La seconde place revient au secteur des distributeurs, lequel a enregistré une hausse de 1,8 milliard de dirhams (+17,3%), portée en grande partie par Label Vie (+1,6 milliard de dirhams, soit +15,8%) qui a profité de l’effet prix favorable induit par le contexte inflationniste, et l’accélération du rythme d’ouverture des supermarchés en lien avec la diversification des formats de distribution.

La troisième place est occupée par le secteur du BTP et matériaux de construction, avec un chiffre d’affaires additionnel de 1,7 milliard de dirhams, profitant de la reprise d’activité du cadre bâti en 2023.
 
Coût du risque, RNPG 

Le PNB (produit net bancaire) des banques cotées à la Bourse de Casablanca a augmenté de 16% pour atteindre 60,6 milliards de dirhams à fin septembre 2023. « Dans le détail, le résultat des opérations de marché, la marge sur commissions et la marge d’intérêt des six banques cotées enregistrent une progression respectivement de 98,13% ; 11,3% et 9,5%, profitant d’un contexte marqué par la hausse des taux d’intérêts et le bon dynamisme des marchés financiers », font savoir les analystes de MS.IN.

De son côté, le résultat d’exploitation du secteur bancaire a progressé de 25,5% à 23 milliards de dirhams. De même, le résultat net part du groupe (RNPG) qui a progressé de 31,5% à 12,7 milliards de dirhams, malgré une hausse du coût du risque (+20,4% estimé 9,7 milliards de dirhams).

D’après les experts de M.S.IN, c’est Attijariwafa Bank qui a le plus contribué à cette croissance du RNPG avec une progression de près de 1249 millions de dirhams (+27,4%), suivie par BCP et BOA qui ont affiché une croissance de 1.389 millions de dirhams et 260 millions de dirhams (+63,6% et 14,7% respectivement).








🔴 Top News