Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Filmer au sein des établissements d'enseignement publics : les AREF et les directions régionales s’occupent désormais des autorisations


Rédigé par La rédaction avec MAP le Samedi 9 Janvier 2021

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé de déléguer les pouvoirs d'autorisation de filmer et d'enregistrer au sein des établissements d'enseignement publics aux Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF) et aux directions régionales, sauf pour les opérations à caractère national qui restent de la compétence des services centraux concernés.



Filmer au sein des établissements d'enseignement publics : les AREF et les directions régionales s’occupent désormais des autorisations
Cette décision s'inscrit, notamment, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la Charte nationale de la déconcentration administrative et de l'application des dispositions de la loi n° 55.19 relative à la simplification des procédures administratives pour rapprocher l'usager des services de base, indique le ministère dans un communiqué.

Elle vise à accélérer l'examen et le traitement des demandes des différents organes médiatiques, à faciliter leur travail et à les aider à suivre les différentes questions relatives à l'éducation et à la formation dans les meilleures conditions, eu égard à leur grand rôle dans la promotion de l'école marocaine et la sensibilisation de la société à son importance et ses enjeux.

Dans ce cadre, le ministère appelle toutes les chaînes de télévision et de radio, les journaux en papier, les sites électroniques nationaux ainsi que les sociétés de production cinématographiques nationales souhaitant tourner aux sein des établissements d'enseignement publics à contacter les services compétents aux AREF et aux directions régionales, qui se chargeront de prendre les mesures nécessaires, conformément aux lois et aux procédures en vigueur.

Saluant l'implication citoyenne et responsable des différents médias nationaux dans la mobilisation sociétale autour de l'école marocaine, le ministère a souligné que ses services centraux restent à la disposition de ces organes pour fournir toutes informations nécessaires et faciliter leur travail.