Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Facebook Messenger : l’application qui espionne votre vie privée


Rédigé par Soukaïna GUEDIRA le Jeudi 7 Janvier 2021

Le site 9to5Mac a publié un article dans lequel il dévoile que ce sont les nouvelles étiquettes de confidentialité des applications d’Apple qui ont « permis » cette découverte.



Facebook Messenger : l’application qui espionne votre vie privée
Depuis décembre 2020, tout développeur d’applications mis à disposition sur l’App Store se doit de faire preuve d’une transparence totale. Apple précise sur son site que « les développeurs et développeuses doivent rendre compte de leur utilisation des données, par exemple, données d’utilisation, coordonnées ou position et préciser si ces données sont utilisées à des fins de pistage ».

Facebook, connu pour sa collecte de données n’a pas été enchanté par cette nouvelle obligation. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, non satisfait des nouvelles règles, s’est plaint dans un communiqué officiel de la nouvelle obligation, prétendant que ces nouvelles règles auront un « impact négatif sur de nombreuses petites entreprises ».

En comparaison à d’autres applications de messagerie instantanée comme WhatsApp par exemple, Facebook Messenger collecte une quantité « terrifiante » de données. Le site 9to5Mac a dévoilé l’ampleur du sinistre. 

Un graphique accompagne l’article du site 9to5Mac. Celui-ci compare la collecte de données de plusieurs applications de messagerie instantanée comme Signal, iMessage, WhatsApp et donc Facebook Messenger. Un simple regard sur le graphique montre à quel point la collecte de données de l’application de Facebook est massive.

Une collecte de données sans précédent
Aucune application de messagerie instantanée ne se rapproche de la collecte de données que Messenger fait. Pas même WhatsApp, pourtant appartenant à Facebook, ne peut être comparé. WhatsApp repose sur des discussions chiffréesde bout en bout ce qui rendune collecte beaucoup plus limitée. En comparaison, l’application qui collecte le moins dedonnéesreste Signal qui ne récupère que le numéro de téléphone, d’après le site 9to5Mac qui explique qu’en plus de cela, Signal ne tente aucunement de lier le compte à l’identité de l’utilisateur. L’application de messagerie de Facebook, elle, récupère des informations les plus basiques auxplus personnelles: adresse postale, mail, nom, numéro de téléphone, historique de navigation et de recherche, commandes récentes passées en ligne, photos et vidéos, informations de paiement, données relatives à la santé et au sport…

Même certains messages sont collectés. N’importe qui possédant un iPhone ou un produit Apple avec l’App Store peut vérifier dans l’onglet « fonctionnalité de l’application » que les enregistrements audio ou encore les performances de jeux en ligne sontrécoltés. Suite aux révélations de 9to5Mac, le média américain Forbes titre «Pourquoi vous devriez cesser d’utiliser Facebook Messenger en 2021 », avant d’avancer « si vous tenez à votre sécurité et à votre vie privée, arrêtez d’utiliser Facebook Messenger et passez à une alternative cryptée de bout en bout par défaut. Il n’y a aucune raison de ne pas le faire, surtout avec la base d’utilisateurs encore plus importante de WhatsApp. Et pour ceux qui sont encore plus soucieux de la sécurité, il y a Signal ».

Soukaïna GUEDIRA