L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Facebook : Instagram est toxique pour la santé mentale des jeunes filles


Rédigé par Kawtar CHAAT le Dimanche 19 Septembre 2021

C’est un tableau terrifiant que dresse une étude de Facebook, la maison mère d’Instagram. L’application nuit fortement à l’image que les jeunes filles ont d’elles-mêmes.



À l’origine, les réseaux sociaux sont censés être des espaces conviviaux. Toutefois, « 32% des adolescentes disent que lorsqu’elles se sentent mal dans leur corps, ce sentiment empire en allant sur Instagram. La comparaison avec les corps montrés sur Instagram peut changer l’image que les jeunes femmes ont d’elles-mêmes et la façon dont elles se décrivent », fait savoir une enquête du Wall Street journal.

Instagram aggrave « les problèmes de représentation corporelle pour une adolescente sur trois », rapporte le quotidien américain qui a révélé des documents confidentiels du réseau social.

Les adolescents blâment Instagram pour l’augmentation de l’anxiété, la dépression, les troubles du comportement alimentaire ou encore les pensées suicidaires, indique l’enquête, soulignant que la majorité des jeunes utilisatrices voudraient passer moins de temps sur l’application, mais elles manquent « de volonté pour réellement le faire ».

Les scientifiques des données de Facebook ont conclu que certains des problèmes, tels que la « comparaison sociale », étaient spécifiques à Instagram et non répliqués par d’autres plateformes. Les conclusions internes de Facebook font écho à un certain nombre d’études qui impliquent les médias sociaux dans une épidémie de problèmes de santé mentale chez les jeunes.

En 2017, YoungMinds et la Royal Society for Public Health ont publié des recherches désignant Instagram comme ayant l’impact le plus négatif sur le bien-être mental des jeunes de tous les réseaux sociaux. Emma Thomas, directrice générale de l’association caritative YoungMinds, a déclaré que si les médias sociaux pouvaient être bénéfiques, ils s’accompagnent également de pressions accrues.

Etre entouré d’images constantes de la vie parfaite et de corps apparemment parfaits peut également avoir un impact important sur ce que vous pensez de votre propre vie et de votre apparence, « et il est difficile de ne pas vous comparer aux autres », a déclaré Thomas.

En réponse à cette polémique, la responsable des politiques publiques d’Instagram, Karina Newto, a déclaré que « les problèmes tels que la comparaison sociale négative et l’anxiété existent dans le monde réel, ils vont donc également exister sur les réseaux sociaux », ajoutant que « cela ne change rien au fait que nous prenons ces résultats au sérieux, et nous avons mis en place un effort spécifique pour répondre à cette recherche et changer Instagram pour le mieux ».

Kawtar CHAAT



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News