L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

FDI : Le Maroc parmi les marchés émergents les plus attractifs


Rédigé par Yassine Elalami Mercredi 5 Avril 2023

Le FDI Confidence Index 2023 a classé le Maroc parmi les marchés émergents les plus attractifs pour les Investissements Directs Etrangers (IDE). Le rapport classe le Royaume à la 16ème place sur les 25 marchés figurant dans le classement des marchés émergents.



Pour la première fois en 25 ans d'histoire du FDI Confidence Index, le rapport inclut une liste exclusive de marchés émergents, suggérant que l'un des principaux objectifs du rapport de cette année est de fournir aux chefs d'entreprise et aux dirigeants « des renseignements sur les marchés émergents les plus attrayants aux yeux des investisseurs, aujourd'hui et au cours des trois prochaines années ».
 
La Chine, l'Inde, les Émirats Arabes Unis, le Qatar, la Thaïlande et l'Arabie Saoudite occupent les six premières places ; ce sont également les seuls marchés émergents à figurer dans le classement mondial.
 
Au-delà de ces six premières places, l'Amérique latine fait bonne impression, avec le Brésil, le Mexique et l'Argentine qui occupent respectivement les 7ème, 8ème et 9ème places. L'Asie du Sud-Est est également très performante : la Malaisie, l'Indonésie, les Philippines et le Viêt Nam occupant respectivement les 10ème, 11ème et 13ème places.
 
La Turquie devance le Maroc et l'Afrique du Sud et arrive en 17ème position, suivie de la Colombie, du Pérou, de la République dominicaine, du Bangladesh, de la Russie, du Pakistan, de Cuba et du Ghana.
 
L’Index a fait savoir que le classement des marchés émergents a été établi selon le système de classification des pays par la Banque Mondiale, expliquant en outre que plusieurs autres facteurs influencent généralement le choix des investisseurs quant aux marchés où ils effectueront leurs investissements directs à l'étranger. Et de préciser que parmi les facteurs clés figurent la transparence des réglementations gouvernementales, les capacités technologiques et la facilité de paiement des impôts.
 
Rappelons que le flux net des Investissements Directs Etrangers (IDE) au Maroc s’est élevé à près de 3,37 milliards de dirhams à fin février 2023, en hausse de 53,6% par rapport à la même période une année auparavant, selon l’Office des Changes.
 
Les recettes des IDE ont enregistré une hausse de 19,8% à près de 5 milliards de dirhams, tandis que les dépenses ont baissé de 17,2%, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de février. Au titre des deux premiers mois de cette année, les Investissements Directs Marocains à l’Etranger (IDME) se sont établis à 3,24 milliards de dirhams, affichant un léger recul de 2% par rapport à la même période de 2022.








🔴 Top News