Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

FC Barcelone: Fracture du ménisque du genou gauche pour Ansu Fati


Rédigé par la Rédaction (avec AFP) le Samedi 7 Novembre 2020



 
Le jeune prodige du FC Barcelone, l'attaquant international espagnol Ansu Fati (18 ans, 4 sélections), souffre d'une fracture du ménisque du genou gauche, a annoncé le club samedi soir dans un communiqué.

"Les examens réalisés cet après-midi ont montré que le joueur de l'équipe première Ansu Fati souffre d'une fracture du ménisque interne du genou gauche. Le traitement à suivre sera déterminé dans les prochains jours", a indiqué le Barça dans un communiqué.

Sa durée d'indisponibilité n'a pas été précisée par le club, mais elle pourrait s'étendre de un à cinq mois en fonction du mode de traitement choisi. Si une opération se révèle nécessaire, son absence s'étendra de trois à cinq mois, d'après les médias espagnols.

Il s'agit d'une blessure grave qui pourrait mettre un coup d'arrêt aux débuts fracassants du jeune prodige, qui détient déjà de nombreux records de précocité au FC Barcelone et avec la Roja.

Avec cinq buts en dix matches toutes compétitions confondues, Ansu Fati est le deuxième meilleur buteur du Barça cette saison derrière Lionel Messi.

"Il a ressenti des douleurs à la pause. On n'a rien voulu risquer, c'est pour cela que j'ai effectué ce changement", a réagi Ronald Koeman en conférence de presse d'après-match, sans entrer dans les détails.

Convoqué par Luis Enrique avec l'Espagne pour la fenêtre internationale qui s'ouvre lundi, Ansu Fati devra donc céder sa place.

L'attaquant du Barça, qui vient de fêter son 18e anniversaire le 31 octobre dernier, s'est plaint de douleurs au genou juste avant la pause lors de la rencontre contre le Betis Séville, remportée 5-2 par les Catalans samedi après-midi dans le cadre de la 9e journée de Liga.

La jeune pépite espagnole a été victime d'une faute dans la surface de réparation de la part d'Aïssa Mandi, qui a débouché sur le pénalty manqué par Antoine Griezmann (33e).

Assisté par les soigneurs, il s'est relevé pour reprendre sa place sur le terrain et finir la première période... avant d'être remplacé par le capitaine Lionel Messi après la mi-temps.