Connectez-vous S'inscrire
Menu



Exposition : Quand le neuvième art traduit la réalité du monde arabe


Inaugurée mardi 10 décembre à la gare de Rabat-Agdal, l’exposition « Nouvelle génération, la bande dessinée arabe aujourd’hui » vise à mettre en exergue les Bandes Dessinées (BD) d’une cinquantaine de Bédéastes arabes, provenant d’Algérie, d’Égypte, d’Irak, de Jordanie, du Liban, de Libye, du Maroc, de Palestine, de Syrie et de Tunisie.
Des œuvres particulières, dans la mesure où elles fusionnent les Mangas et le Street Art au dessin arabe, qui témoignent de la situation dans leurs pays, et ce, avec humour et finesse.



Exposition : Quand le neuvième art traduit la réalité du monde arabe
Dans cette exposition, organisée par l’Institut Français du Maroc (IFM), en partenariat avec l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) et la REDAL, les auteurs s’inscrivent dans la lignée des « printemps arabes », bien que quelques artistes aient précédé ces changements et les aient annoncés. Certains continuent même d’en témoigner au péril de leurs vies.

Tout au long de cette exposition, l’IFM organise une série de visites accompagnées au profit d’à peu près mille élèves de collèges et de lycées et du tissu associatif marocain.

En marge des visites scolaires, 120 enfants du tissu associatif bénéficieront d’une journée culturelle. Au programme, la visite de l’exposition à la gare de Rabat-Agdal, le transport en TGV accompagné de lunettes de réalité virtuelle, des activités autour de la BD et ateliers contes et breakdance sont prévus à la gare de Tanger, avant le retour vers Rabat.

Ces visites gratuites resteront visibles jusqu’au 20 courant, invitant les visiteurs à méditer la réalité du monde arabe.

Safaa KSAANI

  




Jeudi 12 Décembre 2019

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2020 - 13:58 L’olympe se vide des dieux du journalisme