Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Export : L’innovation, levier incontournable pour le secteur


Rédigé par Hajar LEBABI le Jeudi 2 Juillet 2020

Dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus et son impact sur l’économie mondiale, l’innovation gagne plus d’importance dans les rangs des entreprises marocaines.



Export : L’innovation, levier incontournable pour le secteur
L’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a organisé, le 17 juin 2020, un webinaire intitulé « L’innovation, puissant levier pour booster vos capacités d’export ». Cette rencontre vise à accompagner les exportateurs marocains dans leur quête de performance, ainsi que dans la gestion de l’après-crise. Organisé en partenariat avec le Cabinet UCOTRA Consulting, le webinaire s’inscrit dans le cadre du cycle de visioconférences organisées par l’ASMEX en vue d’accompagner ses membres dans le développement de leur compétitivité à l’export.

Le webinaire a été présidé par M. Hassan Sentissi El Idrissi, président de l’ASMEX, et modéré par M. Moulay Youssef Aaloui, Vice-Président. Plusieurs intervenants nationaux et internationaux ont également pris part à cette rencontre, notamment Eva Diedrichs, fondatrice et ancienne Directrice Générale de l’IMP³rove Academy en Allemagne et Salim Berbache, associé de UCOTRA Consulting et expert en Management de l’Innovation. Hakim Marrakchi, PDG de Maghreb Industries, Abed Chagar, DG de Colorado et Aziz Horani, DGA de HPS, ont également participé à ce webinaire.

Revoir la stratégie nationale de l’innovation

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur le fait que l’innovation pouvait être traduite dans le contexte global de l’entreprise par sa capacité à apporter des réponses appropriées aux facteurs d’influence, ainsi que par son habilité à générer une valeur ajoutée et à pouvoir la recréer au fil du temps. D’où la raison pour laquelle la création et le soutien d’écosystèmes et de réseaux d’innovation est devenue une priorité dans plusieurs pays.

Dans ce sens, cette innovation ne peut avoir lieu sans une certaine créativité humaine et la volonté de l’entreprise à transformer les idées en solutions concrètes qui correspondent au marché. Les entreprises marocaines disposent d’un fort potentiel qu’il faut exploiter à travers plusieurs mesures. Notamment, la garantie d’un cadre interne favorable et la structuration d’un dispositif d’innovation. Cela permettra aux entreprises d’accélérer leur performance ainsi que leur croissance.

En cette période de déconfinement, il est nécessaire de revisiter la stratégie nationale de l’innovation, et ce, dans la perspective de créer un écosystème opérationnel, efficient et vertueux qui permettrait, à horizon 2030, de hisser le Maroc.

Hajar LEBABI

3 questions à Hassan Sentissi

Hassan Sentissi
Hassan Sentissi
« Il y a une prise de conscience du potentiel des exportateurs africains et marocains »

Le président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), Hassan Sentissi, nous livre ses réflexions sur le rôle de l’innovation dans le secteur de l’export.

- Quel a été l’impact de la pandémie sur le secteur de l’export ?
- Les flux du commerce international ont été bouleversés par la pandémie du coronavirus, mais elle a également ouvert de nouveaux horizons. Les opérateurs ont pris conscience du fait que les exportateurs africains et marocains avaient beaucoup de potentiel à offrir au monde entier. En revanche, cela ne peut se faire sans fournir plusieurs efforts. Dans le sens où il est important de faire appel à l’innovation pour conquérir de nouveaux marchés, trouver de nouveaux clients, adopter de nouvelles approches et présenter de nouveaux produits.

- Comment la crise du coronavirus a-t-elle concrétisé le rôle important de l’innovation ? 
- La crise qu’a connue le monde a eu un grand impact sur le secteur des exportations. Elle a tout de même prouvé l’importance de l’innovation et l’adaptation des opérateurs économiques à de nouveaux défis. Au Maroc, cela s’est manifesté par la capacité du pays à faire face à de nouveaux changements, notamment à travers la production et l’exportation des masques, ainsi que la conception et la fabrication du premier respirateur artificiel, entièrement conçu et fabriqué au Maroc.

- Dans cette phase post-confinement, quelle est l’apport de l’innovation pour le secteur ?
- L’innovation est un outil de différenciation indispensable pour le développement des entreprises, que ce soit au niveau national ou international. C’est un élément qui permet de s’aligner, voire dépasser la concurrence étrangère et donc aller de l’économie marocaine vers l’avant.

Recueillis par H. L.

  


Dans la même rubrique :
< >