Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Etude : Sinopharm efficace à plus de 70% au Maroc


Rédigé par S.M le Samedi 29 Janvier 2022

Une étude marocaine a révélé que le sérum chinois, Sinopharm, s’est avéré très efficace contre les formes grave du Covid-19 durant les trois premiers mois suivant l’injection de la deuxième dose.



Etude : Sinopharm efficace à plus de 70% au Maroc
Menée sur 25.768 personnes, dont 47,2% sont des femmes, l’étude a démontré que le vaccin Sinopharm réduit de façon importante le risque d’hospitalisation et contribue à hauteur de 73% à la prévention des complications graves du Covid-19 tout au long des 9 premiers mois après la vaccination.

Ladite étude, consultée en avant-première par nos confrères de Media24, « vise à estimer l'efficacité du vaccin inactivé Sinopharm, déployé au Maroc pour réduire le risque d'hospitalisation suite à une infection grave du SRAS-CoV-2 dans les 9 mois suivant la vaccination ». Les résultats révélés se basent, en effet, sur des données de surveillance recueillis au niveau national.

Les chercheurs ont ainsi fait savoir que la protection vaccinale contre l’infection diminue au-delà de 4 mois après l’injection des deux premières doses, notamment chez les personnes âgées de plus de 60 ans.  Ce qui a été expliqué par la diminution de l'immunité induite par le vaccin au fil du temps, ou l’échappement immunitaire induit par les variants, ou la combinaison de ces deux facteurs et d'autres.

L'efficacité du vaccin varie

« Les hospitalisations liées au Covid-19 ont atteint un niveau maximum au cours du premier mois, et reste élevé pendant les trois mois après la deuxième dose (87-90%). Cependant, elles diminuent légèrement au quatrième mois (75%) et se stabilisent autour de 60% au-delà du cinquième mois », ont-ils souligné.

Les résultats ont ainsi montré que l’efficacité du vaccin chinois diffère selon l’âge. Chez les plus vulnérables au Covid-19 et plus à risque de développer des complications, à savoir les personnes âgées de plus de 60 ans, l’efficacité du vaccin est de 80% durant le premier mois après l’injection de la deuxième dose, tandis qu’elle est respectivement de 85% et 78% durant le deuxième et troisième mois. Elle est également de 53% pendant le cinquième mois et de 66% pendant les mois qui suivent.

De leur côté, les personnes de moins de 60 ans bénéficient d’une efficacité estimée à 88% durant le premier mois, à 90% durant les deuxième et troisième mois, à 84% durant le quatrième, à 72% durant le cinquième et à 70% au-delà du sixième.