Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Etats-Unis : Un deuxième «impeachment» contre Trump ?


Rédigé par Ali BENADADA le Dimanche 10 Janvier 2021

Trump risque de se réveiller ce lundi sous le coup d’une procédure de destitution, la deuxième durant son mandat. Un précédent historique.



Etats-Unis : Un deuxième «impeachment» contre Trump ?
Les démocrates veulent le rendre «inéligible pour 2024», mais surtout ils craignent qu’il ne déclenche un conflit ou qu’il utilise des armes nucléaires.

Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants aux Etats-Unis, a dit avoir passé en revue vendredi avec le chef d›étatmajor de l›armée américaine les mesures envisageables pour empêcher Donald Trump de déclencher des hostilités ou d›ordonner une frappe nucléaire au cours des 12 derniers jours de son mandat.

«La situation avec ce président déséquilibré ne peut pas être plus dangereuse et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour protéger le peuple américain de ses agressions désordonnées à l›encontre de notre pays et de notre démocratie», écrit-elle dans une lettre adressée aux représentants.

Pelosi a déclaré avoir obtenu des assurances du chef d›état-major de l›armée américaine sur le fait que des garde-fous existent pour empêcher Donald Trump d›ordonner une frappe nucléaire, selon une source ayant écouté une discussion téléphonique entre représentants démocrates. Mais rien n›indique que le général Milley ou qui que ce soit ait les moyens d›empêcher le président d›utiliser des armes nucléaires

Selon Jeffrey Lewis, professeur au Middlebury Institute of International Studies, «il n›y a aucun moyen légal de le faire. Le président a le pouvoir exclusif et sans entraves d›ordonner l›utilisation d›armes nucléaires sans ‹second vote›».

Outre empêcher Trump de déclencher un conflit ou une frappe nucléaire, les démocrates veulent aussi et surtout, rétablir la dignité du Congrès, écornée par l’assaut de mercredi dernier contre le Capitole.

Restaurer le pouvoir, l’honneur et l’équilibre du Congrès
Le fait qu’un représentant d›une branche du Congrès, l›exécutif, a appelé à s›attaquer à une autre branche du Congrès, le Capitole, ne peut passer impunément. Il faut donc restaurer: le pouvoir du Congrès, son honneur et surtout l›équilibre entre les trois branches qui font que leur Constitution peut continuer à être vénérée par tous les Américains.

Mais à douze jours de la fin du mandat Trump, l’»impeachment» peut-il aboutir ?

D’après Jean-Eric Branaa, spécialiste des États-Unis, maître de conférences à l’université AssasParis II, il s›agit d›un «impeachment», à savoir un ensemble de procédure disciplinaire censée réparer un tort qui ne s›arrête pas avec la fin du mandat. On a récemment un juge qui a été jugé presque quasiment à la fin de son mandat. Il a démissionné le jour même de sa mise en accusation. La procédure a continué parce que, ce que voulait le Congrès à ce moment-là, c›était le rendre inéligible. Et c›est bien ce que les parlementaires ont en tête actuellement aux Etats-Unis, c›est de rendre Donald Trump inéligible pour qu›il ne soit pas là en 2024.
 
Ali BENADADA avec medias