Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Espoir, persévérance et innovation…les clés de la réussite du sénégalais Cheikh Fall au Maroc


Rédigé par Salima Hafid le Jeudi 13 Août 2020

Cheikh Fall a atterri le 18 juillet 2013 à l’aéroport Mohammed V. Ce jeune homme subsaharien âgé de 32ans a choisi Casablanca pour réaliser ses rêves, qui selon lui étaient « utopiques ». Mais la réussite est une volonté armée d’ambitions. Cheikh Fall a pu, grâce à son travail acharné et à sa détermination ferme comme l’acier, à se faire une place dans le monde du net, où il fait des podcasts comiques. Nous avons rencontré ce jeune influenceur pour nous dévoiler le secret de sa réussite.



- Aujourd’hui, être influenceur est devenu un métier à part entière, beaucoup de jeunes penchent vers cette activité pourquoi selon vous ?

- L’idée est venue de mes collègues qui travaillaient avec moi. Ce sont eux qui m’encourageaient à créer une page Instagram et Tik Tok pour publier mes vidéos comiques. Certains artistes marocains me demandaient également de continuer dans cette trajectoire, ce qui était fort encourageant. Après la réussite des podcasts, j’ai été invité pour participer à l’émission de 2M « ki kenti ki weliti » avec Hicham Massrar, ensuite j’ai été convoqué par Rachid El Allali, pour l’émission « Rachid Show ». J’ai donc compris que mon contenu plaisait aux gens et donc pourquoi ne pas continuer dans cette trajectoire amusante et en même temps génératrice de revenu.

- Quel est le secret de votre réussite ?

- Le secret de ma réussite est le contenu que j’offre qui respecte les attentes de mes followers. J’aime également produire des capsules respectueuses du fait qu’il y a même des familles qui me suivent et notamment des adolescents.
Par ailleurs, pour attirer et fidéliser l’audience, il faut toujours innover et proposer des nouveautés auxquelles le public va s’identifier, notamment des choses relatives à la culture marocaine. Mon but est aussi de propager notre culture marocaine et je dis « notre » parce que je me considère un marocain. Et c’est grâce aux Marocains que j’ai pu avancer dans ma vie ainsi que j’ai pu réaliser tous mes rêves. 

- Pourquoi choisir le Maroc comme pays de résidence et de carrière ?

- Le choix du Maroc était un choix de mes aïeux avant moi-même, dans le sens ou mon feu grand père habitait au Royaume où il est décédé. Puis après j’ai migré au Maroc du fait que c’est un pays chaleureux doté d’un peuple accueillant, sans oublier évidement les aides de SM le Roi Mohammed VI, qui permettent aux subsahariens, notamment les Sénégalais, d’avoir une vie décente et réaliser leurs rêves. Cela dit, beaucoup d’amis Sénégalais, ont immigré vers d’autres pays comme la Russie ou la France… mais je pense qu’ils ont trouvé beaucoup de difficultés en matière de naturalisation. Puis il y’a aussi le problème du racisme et de l’insécurité, ça ne veut pas dire qu’au Maroc il n’y a pas de racisme mais il est très réduit car il faut je pense nuancer entre jalousie et racisme. 

- Avez-vous d’autres réalisations ?

- Oui bien évidemment. J’ai eu un long parcours, difficile mais rassurant. J’ai commencé en tant que tôlier, puis maçon, et voilà qu’ aujourd'hui je suis devenu une star, sur les réseaux sociaux, de milliers de followers. Je suis également gérant d’un grand salon de coiffure accueillant toutes les stars marocaines. Je pense également à ouvrir mon propre salon de coiffure avec une touche d’originalité et poursuivre mon parcours dans un pays que j’aime du fond du cœur.

Propos recueillis par
Salima HAFID

  


Dans la même rubrique :
< >