L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Environnement des affaires : Le Maroc dans le Top 4 des pays préférés des leaders d’opinion africains


Rédigé par A. CHANNAJE le Mardi 15 Mars 2022

Les résultats de la quatrième édition du « Baromètre CIAN des leaders d’opinion en Afrique » réalisée par l’Institut IMMAR (AFRICALEADS) ont été rendus publics jeudi 10 mars à l’occasion du Forum Afrique 2022, organisé par le quotidien français « L’Opinion » et le CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique).



Comment les pays non africains et africains sont-ils perçus sur le continent ? Quel regard portent les leaders d’opinion du continent sur leurs actions ? Le Maroc jouit-il d’une bonne image ? Les marques marocaines sont-elles appréciées ? Autant de questions auxquelles le « Baromètre CIAN des leaders d’opinion en Afrique 2022 » essaye d’apporter des réponses.

Réalisée par l’institut français IMMAR Research & Consultancy, spécialiste des études médias et marketing en Afrique subsaharienne et Afrique du Nord, l’enquête a été menée de décembre 2021 à janvier 2022, auprès de quelque 3000 leaders d’opinion africains, chefs d’entreprise, politiques, universitaires, chercheurs, issus de 14 pays du continent qui couvrent 70% de sa population. Toutes les régions - Afrique du Nord, de l’Ouest, de l’Est et australe - sont représentées.

« Ce baromètre 2022 est le plus représentatif en termes de diversité sur le continent africain depuis le lancement de cette étude. L’échantillon inclut cette année 14 pays avec l’ajout de l’Afrique du Sud et de l’Angola. 2895 entretiens ont été réalisés en face-à-face entre novembre 2021 et janvier 2022, un travail d’envergure qui a alimenté l’ensemble des indicateurs. Une diversité qui se retrouve également dans les profils des leaders d’opinion – chefs d’entreprise, mais aussi décideurs politiques, représentants associatifs de la société civile, professionnels des médias… parmi lesquels 30% de femmes. Un panel, qui correspond à 70% de la population du continent, que nous sommes fiers de présenter aux côtés du CIAN», a déclaré Mohamed El Kalchi, directeur des études d’IMMAR.

Principal résultat dégagé de l’étude : modification des priorités des leaders d’opinion africains, suite à la stabilisation de la pandémie de Covid-19 et du ralentissement économique en 2020 et 2021. Le secteur du numérique reste en constant progrès selon 68% du panel.

À l’inverse, les secteurs qui se sont le plus dégradés sont l’emploi (61%) et l’économie (58%). Cette dernière est désormais considérée comme une priorité pour l’avenir, au même titre que la santé et l’éducation. Quant à la sécurité, elle reste aussi l’objet de préoccupations en raison des bouleversements géopolitiques à l’oeuvre en Afrique.

Le Maroc conserve sa cote

Par ailleurs, et toujours selon ce baromètre, l’image de la plupart des puissances industrialisées s’est dégradée, à l’exception de la Chine et de la France. L’atténuation du déficit d’image de l’Hexagone, la progression du Canada qui passe devant l’Allemagne, ainsi que la réduction de l’écart entre les États-Unis et les autres pays sont les principaux enseignements de ce baromètre AFRICALEADS 2022.

« Ces résultats montrent une amélioration de l’image de la France, inédite depuis trois ans. Celle-ci tient en grande partie à l’action de ses entreprises, qui sont reconnues pour leurs investissements à fort impact. Cette progression dénote avec la situation de nos voisins européens, en perte de vitesse. Le CIAN se félicite que la collaboration avec IMMAR apporte depuis 4 ans un outil d’analyse utile pour appréhender l’environnement du continent », a déclaré Etienne Giros, président délégué du Conseil français des investisseurs en Afrique.

Invités à citer les pays africains dont ils ont la meilleure image, les leaders d’opinion continuent de placer l’Afrique du Sud en première position (42%) en dépit d’une dure récession, tandis que le Rwanda, le Ghana et le Maroc se maintiennent sur le podium grâce à leur dynamisme économique et leur bonne gouvernance.

Concernant les entreprises internationales, les grands noms de l’automobile (Toyota), de la distribution (Coca-Cola DHL) et de la tech (Samsung, Apple, Microsoft) accaparent les premières places du classement.

Du côté des marques françaises, Orange se place parmi les entreprises les plus appréciées des leaders d’opinion africains. Le Baromètre fait ressortir enfin que les entreprises panafricaines préférées sont bien établies dans leurs secteurs respectifs, à savoir le secteur aérien, le BTP, les télécoms et la banque-finance.

A. CHANNAJE








🔴 Top News