Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Environ 10.000 faux billets ont été recensés en 2019


Rédigé par La rédaction le Lundi 3 Août 2020

C’est Bank Al Maghrib qui vient d’en faire l’annonce. Un total de 9.575 billets de monnaie falsifiés ont été recensés en 2019. Ce qui constitue une augmentation de 6% par rapport à 2018.



Environ 10.000 faux billets ont été recensés en 2019
Avec 9.575 faux billets recensés en 2019, le pourcentage de fausse monnaie a augmenté de 6% en 2019, selon Bank Al Maghrib. La valeur de cette fausse monnaie qui ne constitue certainement que la partie apparente de l’iceberg est évaluée à 1,5 million de dirhams (MDH), selon BAM. 

«Les contrefaçons ont ciblé particulièrement la coupure de 200 dirhams, représentant une part de 69% et par série d'émission, c'est celle de 2012 qui est prépondérante avec une part de 46%», précise BAM dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2019.
 
S'agissant du ratio de contrefaçon, seuls 5,2 billets sur un million de billets en circulation sont contrefaits, niveau faible en comparaison avec ce qui passe ailleurs dans le monde, relève la même source. 

Par ailleurs, l'entretien de la qualité a porté sur un volume de 3,2 milliards de billets, en augmentation de 5%, dont 85% effectué par les centres privés de tri (CPT) et le reste par Bank Al-Maghrib, indique le rapport, ajoutant que le traitement des CPT a permis de produire 1,7 milliard de billets valides recyclés directement aux banques et 474 millions de billets valides versés à la Banque centrale, soit un taux de recyclage global de 79%. 

Le traitement effectué par BAM a pour objectif de s'assurer de la qualité de l'entretien effectué par les CPT. En outre, la Banque centrale a procédé à des contrôles inopinés pour s'assurer du respect de la réglementation. Ces derniers ont consisté en des missions dont 249 réalisées auprès des agences bancaires et une soixantaine menée auprès des CPT. 

Ces contrôles ont permis d'identifier un certain nombre d'améliorations visant essentiellement à renforcer la qualité du processus du traitement et du recyclage des billets de banque et la quasi-totalité des mesures convenues ont été implémentées au cours de la même année.  

484 millions de billets produits en 2019

Sur un autre registre, un total de 484 millions de billets de banque marocains a été produit durant l'année écoulée, soit une légère baisse par rapport à 2018, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette production est composée à hauteur de 44% par de billets de 200 dirhams et pour 20% par des billets de 100 dirhams, précise BAM dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2019.

Pour ce qui est des pièces de monnaie, 97,7 millions ont été fabriquées, soit une hausse de 21%, indique la même source, ajoutant que la structure reste dominée par la coupure de 1 dirham, avec une part de 41%.
 
(Avec MAP)