Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Entretien avec Saïd Lamrini : Les athlètes paralympiques préparent les JO de Tokyo avec les moyens de bord

Saïd Lamrini, Directeur technique de la FRMSPH


Rédigé par Safaa KSAANI le Mercredi 24 Février 2021

L’équipe nationale de para-athlétisme a participé au 12ème Grand Prix WPA Dubai Fazza 2021. Un premier bilan satisfaisant après une longue période d’inactivité.



Saïd Lamrini
Saïd Lamrini
- L’équipe nationale de paraathlétisme a pu décrocher des médailles et enregistrer des records continentaux et mondiaux lors du 12ème Grand Prix WPA Dubai Fazza 2021. Quel est le programme pour les prochains mois avant les jeux paralympiques de Tokyo 2021 ?

- Nous essayerons de multiplier les participations et les épreuves par athlètes pour augmenter le nombre de participants marocains aux prochains Jeux paralympiques de Tokyo 2021. Concernant les préparatifs programmés avant cette grande compétition, la participation à la 13ème édition du meeting international de Tunis-2021, est prévue le mois prochain. D’autres participations de ce genre suivront, à Paris, en Pologne (ou en Allemagne). Nous espérons participer au Grand Prix Nottwil en Suisse afin que nos athlètes de haut niveau puissent conquérir un plus grand nombre d’épreuves pour être au top niveau à Tokyo. 

- Le Centre National Mohammed VI de Salé pour les Handicapés était le seul site qui vous a ouvert ses portes, pour l’organisation des concentrations préparatoires. Comment vous êtesvous organisés et quelle place y a été réservée à la médecine physique et de réadaptation ?

- Effectivement, le Centre National Mohammed VI de Salé pour les Handicapés est le seul centre à nous avoir ouvert les portes, dans le respect du protocole sanitaire imposé. Au niveau de la médecine physique, nous avons aménagé une chambre pour le suivi médical de nos athlètes et l’utilisation des moyens de récupération sous la direction de notre médecin fédéral et de son assistant. Nous avons également renforcé l’équipement de la salle de musculation existante dans le Centre par un matériel spécifique adapté aux déficiences de nos sportifs. Nos athlètes ont bénéficié d’un suivi technique, à distance et en présentiel.  

- L’équipe nationale de cette discipline a pu, malgré les difficultés, remonter la pente. Qu’est-ce qui reste à faire pour améliorer les performances personnelles des athlètes ?

- Il convient ici de souligner qu’au niveau des sports paralympiques, des problèmes relatifs aux infrastructures sportives existent. Je ne vous cache pas qu’en l’absence du Comité National Olympique Marocain (CNOM), du statut d’élite du sportif portant un handicap et d’un centre d’entraînement de haut niveau adéquat, nous sommes contraints de fournir de grands efforts pour combler ce manque. Il nous reste beaucoup à faire. D’abord, nous espérons que nos sportifs bénéficieront du même statut que leurs semblables valides. Nous espérons disposer d’un centre de haut niveau adapté pour rester concentrés tout au long de l’année. Nous espérons également avoir une commission nationale du sportif de haut niveau handicapé.  

- Comment les athlètes ont-ils réussi à garder le moral et à ne pas se laisser gagner par le découragement durant la période de confinement ?

- Depuis le déclenchement de la pandémie, nous avons mis en place un programme d’entraînements à distance en gardant une bonne communication avec tous les sportifs et le staff technique de la Fédération. Un matériel spécifique a été acheté par la FRMSPH pour être distribué aux athlètes en vue de continuer à s’entraîner, chez eux. Un régime alimentaire adapté leur a été assuré. Nous avons également mis en place des compétitions virtuelles pour permettre aux entraîneurs d’évaluer en continu les performances de leurs athlètes. Un autre point, qui n’est pas des moindres, a été assuré également. Il s’agit de la formation théorique qui a été assurée par le biais de conférences à distance, et le visionnage de grandes compétitions paralympiques internationales pour que nos athlètes s’habituent au règlement et à l’organisation de ce genre de compétitions. Nous étions toujours disposés à faire un suivi médical et mental pour pouvoir surmonter cette période.

Recueillis par Safaa KSAANI 

Grand Prix WPA Dubai Fazza 2021

Nos para-athlètes battent des records

L’équipe nationale de para-athlétisme a participé au 12ème Grand Prix WPA Dubai Fazza 2021 du 6 au 14 Février. Les organisateurs se félicitent des résultats accumulés lors de cette compétition, tenue après une période d’inactivité à cause des mesures sanitaires imposées par la pandémie.

“Notre équipe nationale a pu, malgré les difficultés, remonter la pente, grâce à la détermination des athlètes, l’engagement du staff technique, et l’accompagnement de la fédération qui a mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour gagner le pari”, fait savoir la Fédération Royale Marocaine des Sports pour Personnes en Situation d’ Handicap (FRMSPSH) dans un communiqué.

Cette compétition a connu la participation des athlètes Karim Yousra, Hayat El Garaa, Fouzia El Késsioui avec son assistante Bobli Halima, Hind Frioua avec son assistante Essilm Rachida, Amoudi Saida, Nouiri Azzeddine, Sadni Ayoub et Bentaleb Aïssa, dans différentes épreuves.

Résultat : 10 médailles - dont 6 en or, 2 en argent et 2 en bronze - ont été remportées avec un record du monde enregistré par Hind Frioua et quatre records d’Afrique battus dont deux par E Késsioui Fouzia, un troisième par Bentaleb Aïssa, et un autre par Sadni Ayoub.

S. K.

Repères

Les rendez-vous au programme avant les Paralympiques - 2021
La série du Grand Prix mondial de para-athlétisme revient cette année avec huit événements, prévus entre février et mai, avant les Jeux paralympiques de Tokyo 2021, a annoncé le Comité International paralympique (IPC) sur son site officiel. La saison a débuté en février, avec le Grand Prix de Dubaï 2021. Suivra la 13ème édition du meeting international de Tunis-2021, prévu du 18 au 20 mars. Sao Paulo accueillera du 25 au 27 mars la huitième édition des Loterias Caixa Open Championships, pour la septième fois sur le calendrier du Grand Prix de l’IPC. Le Grand Prix mondial d’Italie se déroulera du 16 au 18 avril dans une ville qui n’est pas encore désignée. Pékin accueillera, pour sa part, la 8ème édition du meeting international Open, du 23 au 25 avril prochain. La France organisera, du 4 au 7 mai 2021, son 4ème Grand Prix de Paris. La dernière rencontre de para-athlétisme au programme de cette année concerne le Grand Prix Nottwil en Suisse qui aura lieu du 14 au 16 mai.
Jeux paralympiques - Tokyo 2021 
Les Jeux Olympiques sont désormais prévus du 23 juillet au 8 août et les Jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre. Le président du Comité international paralympique (CIP) s’est dit «très optimiste» quant à la tenue cet été des Jeux de Tokyo, reportés l’an dernier à cause du Coronavirus. «Avoir des Jeux, même sans public ou uniquement avec des spectateurs japonais, est préférable à pas de Jeux du tout», a estimé Andrew Parsons dans un entretien à l’AFP.

  


Dans la même rubrique :
< >