L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Entretien Xi-Zelensky: L’Occident salue, la Russie prend acte


Rédigé par L'Opinion Jeudi 27 Avril 2023

Le président chinois Xi Jinping a assuré mercredi à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky que la Chine avait "toujours été du côté de la paix" et appelé à "la négociation", à l'occasion de leur entretien téléphonique.



"Sur le sujet de la crise ukrainienne, la Chine a toujours été du côté de la paix et sa position fondamentale est de promouvoir un dialogue de paix", a déclaré Xi, selon la chaîne de télévision d'Etat CCTV.
"Le dialogue et la négociation" sont la "seule issue" au conflit en cours avec la Russie, a encore dit le chef de l'Etat chinois, promettant que son pays ne chercherait pas à "tirer profit" de cette "crise".

Zelensky a quant à lui simplement souligné dans un tweet avoir eu un échange "long et significatif" avec Xi.

Washington a, comme Paris, salué cette conversation, la qualifiant de "bonne chose", tout en disant "ignorer pour l'instant" si cela "peut déboucher sur une initiative, une proposition ou un plan de paix sérieux".

La Russie a de son côté "pris acte" de la volonté de Pékin de "s'efforcer de mettre en place un processus de négociation" entre Moscou et Kiev mais a vertement accusé l'Ukraine de "saper les initiatives de paix" de par son refus de dialoguer avec elle et lui a reproché de "rejeter toute initiative sensée visant à un règlement politique et diplomatique de la crise".
                                         
Opposition chinoise au recours à l'arme nucléaire
 
Volodymyr Zelensky a par ailleurs dit espérer "une impulsion puissante au développement des relations bilatérales" entre son pays et Pékin, annonçant dans la foulée la nomination de Pavlo Riabikine, un ex-ministre des Industries stratégiques âgé de 57 ans, aux fonctions d'ambassadeur en Chine, un poste vacant depuis février 2021.

L'entretien des deux chefs d'Etat a duré "presque une heure", a précisé à l'AFP le porte-parole de Zelensky, Serguiï Nykyforov.

Il a eu lieu "à l'initiative de la partie ukrainienne", a assuré la diplomatie chinoise.
Il s'est agi du premier échange connu entre les deux hommes depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022. Leur précédente conversation téléphonique remontait à juillet 2021.

Selon le compte-rendu de CCTV, M. Xi a également rappelé son opposition au recours à l'arme nucléaire : "Lorsqu'elles traitent de la question nucléaire, toutes les parties concernées doivent rester calmes et modérées, se concentrer véritablement sur leur avenir et leur destin ainsi que sur celui de l'humanité tout entière et gérer et contrôler ensemble la crise".

La Chine a en outre fait savoir mercredi qu'elle dépêcherait une délégation en Ukraine afin de rechercher un "règlement politique" au conflit.
"La partie chinoise enverra un représentant spécial du gouvernement chinois, chargé de l'Eurasie, en Ukraine et dans d'autres pays pour des échanges en profondeur avec toutes les parties vers un règlement politique de la crise ukrainienne", a expliqué le ministère des Affaires étrangères.
 
Un front sino-russe pour contrer l’influence US
 
Pékin avait diffusé en février un document en 12 points présentant sa position sur le conflit en Ukraine et parfois perçu comme un plan de paix.
Moscou et Kiev y étaient exhortés à engager des pourparlers tandis qu'y figuraient aussi une mise en garde face à tout recours à l'arme nucléaire et un appel à respecter l'intégrité territoriale de tous les pays - sous-entendu également celle de l'Ukraine dont une partie du territoire est sous contrôle russe.

La Chine, si elle n'a pas condamné publiquement la guerre en Ukraine, elle n'a pas reconnu, non plus, en septembre l'intégration de quatre régions ukrainiennes à la Fédération de Russie, de même qu’elle ne l'avait en 2014 au moment de l'annexion de la Crimée.
Les relations Pékin-Moscou se sont nettement renforcées ces dernières décennies pour faire front commun face à l'influence des Etats-Unis.

Xi Jinping s'est ainsi rendu il y a quelques semaines à Moscou pour y réaffirmer son partenariat avec le président russe Vladimir Poutine.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Avril 2024 - 15:24 USA : Quatre procès au pénal menacent Trump







🔴 Top News