Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Enseignement supérieur : L’UM5 Rabat développe des partenariats public-privé


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mercredi 4 Août 2021

Quatre conventions de partenariat ont été conclues par l’Université Mohammed V de Rabat.



Le développement académique, la recherche scientifique et l’innovation, la promotion de la formation et l’échange des connaissances scientifiques et techniques sont autant d’axes liant le secteur privé et le secteur public, et renforçant leurs partenariats.

Adoptant cette vision, et afin de mener des activités de recherche et développement dans le domaine audiovisuel, l’université vient de signer deux conventions avec le Centre Sijilmassa pour les Etudes et les Recherches Audiovisuelles.

Ces accords ont pour objectif de favoriser l’échange d’expérience et de savoir-faire, la réalisation d’actions de formation et d’expertise ainsi que la mise en place d’ateliers de formation aux métiers du secteur audiovisuel destinés aux étudiants de l’UM5. Suite à ces partenariats, des ciné-clubs seront implantés dans 13 établissements affiliés à l’UM5. Ces structures seront rattachées à la fédération d’Afrique des ciné-clubs universitaires.

En effet, l’accord porte sur l’échange de documents et de publications à caractère scientifique ou technique, la participation et la soumission de films à une compétition internationale (courts et longs métrages), l’organisation d’un panorama du cinéma national, etc. Un accord-cadre a également été signé avec l’association Al-Manar. Les deux parties s’engagent à coopérer principalement pour l’organisation de formations en double diplomation, l’échange de documents et d’équipements scientifiques à des fins de recherche, ainsi que l’organisation conjointe de missions, stages, séminaires, conférences et manifestations scientifiques, en plus de la coopération dans des projets de recherche sur des thèmes communs.

L’UM5 a également signé une autre convention avec l’Association de l’Union Nationale du Parapente au Maroc. Réaliser des activités de recherche et développement dans le domaine de l’activité parapente, échanger des expériences et des connaissances et recevoir des pratiquants de parapente formés, sont autant de domaines que les acteurs peuvent développer.

La nouvelle plateforme de services de l’UM5

Dans le cadre de la dynamique de transformation numérique, l’Université Mohammed V de Rabat a mis à disposition de ses étudiants, la nouvelle version du portail numérique « ETU 4.0 », qui se veut une plateforme de services en ligne. Cet espace numérique permettant aux étudiants de bénéficier de services pédagogiques (emploi du temps, résultats, ...) et administratifs (Assurance Maladie Obligatoire des Etudiants, scolarité en ligne, ...)
 
Kawtar CHAAT

 


La pandémie a-t-elle accru la dépendance envers le secteur privé ?
 
Face à la pandémie, les partenariats public-privé sont une nécessité car les gouvernements seuls ne sont pas équipés pour fournir la gamme complète de services et d’expertise. L’ingéniosité du secteur technologique, en particulier, a permis leur intégration dans des partenariats publics. Ces partenariats sont particulièrement nécessaires lorsque le problème à résoudre nécessite des solutions innovantes et une expertise pouvant répondre au paysage actuel en évolution rapide. Cependant, alors que les partenariats public-privé sont cruciaux, il est important que pendant les états d’urgence et les périodes de dépendance accrue vis-à-vis du secteur privé, nous continuions à examiner de manière critique le flou des frontières entre les acteurs publics et privés.