L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Energie atomique : L’AIEA affiche sa volonté de collaborer avec le Maroc


Rédigé par S.K. le Mercredi 22 Juin 2022

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mercredi à Rabat, avec le Directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), Rafael Grossi, en visite de travail au Maroc, la première du genre en Afrique depuis son élection, en 2019, à la tête de cette organisation internationale chargée de la promotion des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire et de la lutte contre la prolifération nucléaire.



Energie atomique : L’AIEA affiche sa volonté de collaborer avec le Maroc
Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette entrevue, le Directeur Général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), S.E M. Rafael Mariano Grossi, a affirmé avoir examiné et évalué avec le ministre des Affaires Etrangères, Nasser Bourita, les pistes de coopération unissant le Maroc et l’AIEA et qui vont se développer davantage dans les domaines de la santé, de la médecine nucléaire, de l’oncologie, de la sécurité alimentaire, de la gestion de l’eau et des cultures résistantes à la sécheresse.

A la veille de cette rencontre, S.E M. Rafael Mariano Grossi a été reçu par l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR),  selon un communiqué de l'Agence nationale. 

Dans son mot de bienvenue, le Directeur d’AMSSNuR par intérim, Mounji Zniber, a souligné que cette visite constitue un point de repère pour renforcer davantage la coopération dans les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire de manière sûre, sécurisée et responsable, et reflète l'engagement de l'AIEA à promouvoir un cadre mondial solide et durable de sûreté et de sécurité nucléaires dans ses 175 États membres, visant à protéger l’Homme, la société et l'environnement des effets nocifs des rayonnements ionisants.

Il a aussi rappelé que le Royaume du Maroc est l'un des premiers pays à avoir rejoint l'AIEA et l'un des premiers pays à avoir signé et ratifié la quasi-totalité des conventions et des traités relatifs aux utilisations nucléaires et radiologiques.

Dans ce contexte, AMSSNuR a été créée en 2016 en tant qu'organisme de réglementation unique et indépendant. Durant ses 5 ans d’existence, AMSSNuR a œuvré à améliorer le cadre réglementaire pour l'utilisation des sources de rayonnements ionisants et a bénéficié de la coopération étroite avec l’AIEA qui contribue de manière significative au renforcement des capacités d'AMSSNuR et à son action de contrôle réglementaire.

De son côté, le Directeur Général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), Rafaelo Mariano Grossi, a souligné l’importance du développement que le Royaume du Maroc a atteint dans le domaine du nucléaire, qui lui a permis d’occuper une position très importante vis-à-vis de l’AIEA d’une part, et de constituer un pôle régional pour l’Afrique, d’autre part.

S.E M. Grossi a aussi félicité AMSSNuR pour ses réalisations et a congratulé le Royaume du Maroc pour le niveau important atteint en matière de radioprotection et également dans le domaine de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

Lors de cette rencontre, une présentation portant sur le cadre institutionnel et réglementaire de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques au Maroc a été donnée. Cette présentation détaille les applications et les engagements internationaux du Royaume dans les domaines nucléaire et radiologique, ainsi que l'évolution du cadre réglementaire et législatif national en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques.

Au terme de la visite, Mounji Zniber a réaffirmé l’engagement d’AMSSNuR à poursuivre sa collaboration avec l’AIEA, ainsi que la coopération triangulaire, en conformité avec les hautes directives royales concernant les relations avec le continent africain qui demeure une priorité stratégique pour notre pays.

Enfin, il a réitéré l'engagement et la volonté d'AMSSNuR d'atteindre son objectif principal, qui consiste à travailler, avec le soutien de l’AIEA, pour assurer une utilisation sûre et sécurisée des applications nucléaires aux niveaux national et régional.