Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

En 24 heures, un footballeur madrilène testé positif puis négatif : Un cas pour apaiser notre football de plus en plus guerrier !


Rédigé par A. KITABRI le Mercredi 23 Septembre 2020



Il n'y a pas que chez nous, au Maroc, que les tests font de la polémique. Ailleurs également. 
 
Le cas Real Madrid
 
     Lundi, une information avait annoncé que le jeune joueur norvégien de Réal Madrid, Martin Odeegard, avait été testé positif et qu'il avait été isolé du groupe. 
 
    Mercredi matin, le Real a annoncé que suite à un second test il vient d’être déclaré négatif. Le club vient de produire un communiqué dans ce sens selon lequel les résultats des derniers tests Covid-19 effectués sur l'équipe première de football et ses entraîneurs ont été négatifs. 
 
Un cas pour apaiser !
 
     Pour résumer : le joueur en question a subi en l'espace de 24 heures deux tests. Le premier avait déclaré le Norvégien positif. Il avait alors été isolé du groupe. Le deuxième test l'a déclaré négatif. Il a réintégré le groupe qui prépare le match de samedi prochain. 
En ce moment, dans le paysage footballistique, une polémique fait débat au sujet des joueurs qui sont déclarés dans un premier temps positifs et en un espace temporel très court ils sont (re)déclarés négatifs. 
   
Les commentaires y voient une main "invisible" qui tente de fausser la compétition et de favoriser telle partie au dépens d'une autre. 
 
     Le cas déjà cité est en Espagne. Il concerne le grand Real et la non moins prestigieuse Liga. Cela donne matière à réflexion pour apaiser l'environnement autour de notre Botola, un environnement devenu toxique, trop suspecté, trop suspicieux, trop guerrier et trop violent...au point d'oublier qu'il ne s'agit que d'une compétition sportive et non d'une guerre de clans ennemis.