Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Eliminatoires de la CAN 2022 : La Fédération du Sénégal de Football réclame l’intervention de la Fédération française


Rédigé par A. KITABRI le Vendredi 19 Mars 2021



La décision conjointe prise par les clubs français de ne pas libérer leurs internationaux dits non européens gênent beaucoup de sélections africaines, surtout celles comptant plusieurs « Français » parmi leur effectif de base.
On cite pour l’exemple la sélection sénégalaise. 12 des 26 convoqués évoluent en France. La Fédération du Sénégal a saisi la Fédération française réclamant son intervention auprès des clubs afin de faire annuler leur décision commune. Dans le document adressé à la Fédération française par l’instance sénégalaise, on relève deux arguments appuyant sa requête :
-1-La FIFA exige des clubs de notifier leur décision dans un délai de 6 jours à partir de la date de la réception de la convocation. Cela n’a pas été respecté par les clubs français qui ont dépassé la limite fixée par la FIFA (10 jours pour signifier leur refus.)
-2-Les clubs français n’ont à aucun moment chercher à saisir les autorités françaises pour savoir s’il y a possibilité de faire bénéficier leurs internationaux africains d’une mesure exceptionnelle concernant la période d’isolement de 7 jours imposés aux voyageurs en provenance d’une zone hors Union Européenne.
Si le premier argument est recevable, le deuxième ne peut pas l’être. Les clubs français, pour défendre leurs intérêts professionnels en tant qu’employeurs, utilisent des règlements instaurés par les autorités de leur pays. Ils les ont simplement respectés. Le fait de demander une dérogation pour les footballeurs africains ne sera pas recevable par les autorités. La Fédération sénégalaise devra recourir à « es locaux » pour compléter la liste des convoqués. La Fédération française ne peut lui venir au secours. Le secours est dans le pays, le Sénégal.