L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

Eliminatoires CAN : Les Lions s’inclinent face aux Bafana Bafana


Rédigé par A.K. le Samedi 17 Juin 2023



Après le dernier nul face au Cap Vert, le Maroc doit réagir. Seulement, la tâche se complique assez tôt à cause de la bourde de Mounir.
L'équipe nationale va galérer et errer sur le terrain par la suite. Il chute au sifflet final.
 
Un CSC malheureux de Mounir en première mi-temps !
 
-8’. Un corner est tiré par Percy Tau. Le ballon lui revient dans un deuxième temps. Percy adresse un ballon anodin. M’hamedi se rate. Le ballon trouve les filets premier but pour les Sud-Africains sur un CSC marocain.
 
-11’. L’Afrique du Sud n’est pas loin de doubler la mise. Une parade, cette fois-ci, décisive de Mounir met en échec l’action de Demba Zwali lequel, libre dans la surface de réparation, coupe la trajectoire d’un centre latéral, cadre puissamment. Heureusement, l’intervention impeccable de M’hamedi empêche le ballon de trouver les filets.
 
-15’. Une frappe cadrée de Youssef Mellah servi par En-Nesyri, bute sur Williams, le gardien de but, qui intervient avec succès. 
 
-40’. Anas Zaroury apparaît sur le terrain pour relever Mezraoui blessé; Aboukhlal se repositionne latéral gauche.
 
42’. Ziyech perd le ballon. Un attaquant sud-africain le tire mollement vers le cadre. M’hamedi sauve sa cage sans difficulté.
 
Sur l'ensemble de la première mi-temps, l'équipe nationale, en difficulté, obtient pratiquement une seule opportunité nette.
Son adversaire en a quatre en plus de l'offrande de Mounir. Elle se montre incisive et stérile en attendant la reprise.
 
Des Lions bien faméliques en deuxième mi-temps 
 
Pas de changement après la pause. Et ce sont les Sud-Africains qui partent à l'abordage dès la reprise.
 
47’. Un contre rapide des Bafana Bafana. Le ballon arrive à Mayambula. Il cadre. Mounir ne maîtrise pas le ballon qui retrouve Zakhele sans contrôle. L’attaquant sudafricain, opportuniste, récupère le ballon et inscrit le second but (2-0).
 
60’. Exploit individuel de Ziyech lequel après avoir reçu une longue transversale, enchaîne un dribble et un tir croisé. Sa frappe trouve les petits filets opposés de Williams. Réduction du score : 2-1.
 
Juste après, Regragui fait appel à Sabiri, Tisoudali, Al Yamiq et puis Chedira pour remettre son équipe dans le jeu. C’est sans effet. L'équipe nationale n’y parvient pas faute de transitions et en conséquence de situations de but.


Plus rapides dans la projection et la verticalité, les Bafana Bafana maîtrisent et malmènent les Lions de l'Atlas, bien faméliques et bien loin de de leur forme. Par Moment, ils ne sont pas loin du troisième.
 
81’. Mokowela rate l'immanquable. Il envoie le ballon au-dessus de la transversale suite à une énorme maladresse de Yamiq et Idrissi.
 
94’. Chedira rate l'occasion de l'égalisation.
 
Face à une autre réalité que celle du Mondial!
 
Regragui et ses Lions font l’apprentissage du jeu face aux sélections africaines qui évoluent souvent en bloc bas et se projettent par la suite sur des transitions rapides. C’est différent du Mondial : Le Maroc attendait et réagissait.  
 
Face aux équipes africaines, c’est aux Lions de faire le jeu. Ils ont été incapables de le réaliser face au Cap Vert et ce samedi face à l’Afrique du Sud.
 
Le Maroc poursuit sa série négative depuis la victoire face au Brésil. Des enseignements sont à tirer…