Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Elections législatives : l'Istiqlal dans le top 3, dégringolade du PJD


Rédigé par La rédaction le Jeudi 9 Septembre 2021

Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, vient de dévoiler les résultats préliminaires des élections législatives du 8 septembre, où l'Istiqlal a engrangé 78 sièges, un chiffre qui peut encore évoluer. La plus grosse surprise de ses résultats préliminaires reste la fonte des sièges du PJD qui passe de 124 à 12 sièges.



Après un long suspense, le ministre de l’intérieur a annoncé les résultats préliminaires des élections législatives, relatifs à 96% des bulletins de votes. Le parti de l’Istiqlal occupe la troisième place avec 78 sièges, tandis que la première et deuxième places sont occupées respectivement par le RNI (97 sièges) et le PAM (82 sièges). Pour le reste du classement, l'USFP occupe la quatrième place avec à peine 35 sièges, suivi par le MP (26), le PPS vient ensuite avec 20 sièges, l'UC (18) et finalement le PJD qui a enregistré la plus grave dégringolade de ces élections, décrochant à peine 12 sièges - il lui sera donc impossible de former un groupe parlementaire. Il s’agit d’un scénario cauchemardesque pour ce parti qui a dirigé l’Exécutif tout au long des deux derniers mandats, visiblement jugé lamentables par une majorité de marocains. En outre, douze autres sièges sont départagés entre les autres formations politiques, indique le ministre sans pour autant citer leurs noms. 

« Prenant acte des résultats préliminaires annoncés, nous pouvons affirmer que le Parti de l’Istiqlal a réalisé un score important, augmentant son nombre de députés de près 60% par rapport aux élections précédentes », a déclaré Nizar Baraka, SG du parti de la Balance, notant que « le résultat d’aujourd’hui prouve également le degré de proximité entre notre parti et les citoyens ». 

Il a, dans ce sens, souligné qu'il s’agit de la meilleure performance électorale du parti depuis 2011, 
« ceci est le résultat du travail de longue haleine et de la dynamique qu’a connue le Parti durant ces dernières années. Nous sommes à la veille d’une alternance historique ! ».

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur a indiqué que le taux de participation aux élections des membres de la Chambre des représentants, des conseils des communes et d'arrondissements ainsi que des conseils des régions a atteint 50,35% à la fin de l'opération de vote au niveau national, soit une hausse de 8% par rapport aux dernières legislatives. 

Laftit a affirmé que conformément aux dispositions légales fixant l'heure de clôture du scrutin, l'opération de vote a pris fin à 19H00 au niveau de l'ensemble des bureaux de vote mis en place au niveau national, notant que le nombre de votants a augmenté de plus de 2 millions de personnes par rapport aux dernières législatives. 

En ce qui concerne le déroulement de l'opération de vote et à l'exception de certains cas isolés ayant concerné un nombre limité de bureaux de vote, le scrutin s'est déroulé dans des conditions normales au niveau de toutes les régions du Royaume, note le communiqué.

  


Dans la même rubrique :
< >