Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

El Jadida : Innovation entrepreneuriale et employabilité


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Mardi 15 Décembre 2020

Le wali de la Région et le gouverneur d’El Jadida ont inauguré, dimanche, la première plate-forme de l’innovation entrepreneuriale et de l’employabilité dans la province.



El Jadida : Innovation entrepreneuriale et employabilité
Ce projet a pour objectif de renforcer, chez les jeunes, le sens entrepreneurial aux projets innovants afférents à l’économie solidaire sociale, et contribuer, via des sessions de formation, à la mise à niveau de leurs compétences professionnelles, à même de leur permettre de préparer, créer et bien gérer leurs projets.

Un projet qui s’adapte aux visions «Nouvelles générations», en raison de son adoption d’une ingénierie innovatrice, basée sur la numérisation et la proximité avec les jeunes, à travers la création d’une plateforme physique à El Jadida, en plus d’autres antennes numériques dans les villes d’Azemmour et Bir Jdid, ainsi que dans les circonscriptions de Sidi Smaïl et Azemmour. Il aura à offrir aux jeunes porteurs de projets un espace de travail avec un cahier de charges de haute qualité, pouvant accueillir 200 jeunes entrepreneurs dans la première étape et 400 jeunes entrepreneurs à l’avenir.

Ce projet est réalisé conjointement entre le Comité régional de l’INDH, la commune urbaine d’El Jadida, l’OCP et l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences. Reste à souligner que la gestion de cette plateforme a été confiée à l’Association des Femmes Entrepreneurs «ENTRELLES» Doukkala-Abda. 

Ce projet a vu le jour, grâce au soutien de l’INDH qui y a contribué avec un budget de plus de 7 millions de dirhams à la réhabilitation et à l’équipement de la plateforme, dont 3 millions de dirhams à la qualification et l’équipement de la plateforme, 3,1 millions de dirhams au fonctionnement de la plateforme, ainsi qu’à l’accompagnement et au financement de projets et 1 million de dirhams pour les études et l’assistance technique.

De son côté, l’OCP contribuera à l’étude technique, la conception architecturale de la plateforme et ses fonctions et mettra à sa disposition une équipe d’experts dans les domaines liés à la création et le développement de l’entreprise. Il contribuera également à la formation et au soutien des jeunes entrepreneurs porteurs de projets, en plus de son engagement à allouer des offres exclusives aux entrepreneurs bénéficiant des services du projet pour une concurrence loyale, etc.

Quant à l’Association des femmes entrepreneurs, elle contribuera à la supervision de la réalisation des travaux d’aménagement et d’équipement de la plateforme, tout en en prenant en charge le financement de la gestion de ses ressources humaines, et ce, via la mobilisation de partenariats permettant l’autogestion de la plate-forme tout en assurant la maintenance nécessaire du bâtiment et la protection de ses équipements.

Mohamed LOKHNATI