Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Economie mondiale : La Chine devancerait les USA d’ici 2028


le Lundi 28 Décembre 2020

La Chine est en passe de damer le pion aux USA pour occuper la première marche sur le podium de l’économie mondiale, grâce à sa gestion de la crise Covid.



Economie mondiale : La Chine devancerait les USA d’ici 2028
Les États-Unis perdront leur place de première économie du monde face à la Chine cinq ans plus tôt que ce qu’annonçaient les précédentes prévisions, selon le Centre for Economics and Business Research britannique.

La Chine dépassera les États-Unis pour devenir la plus grande économie du monde en 2028, soit cinq ans plus tôt que prévu en raison de la pandémie de Covid-19, a déclaré le Centre for Economics and Business Research (CEBR) de Londres dans son rapport annuel consacré aux prévisions macroéconomiques pour 193 pays.

«Nous prévoyons que la part des États-Unis dans le PIB mondial diminue à partir de 2021 et que le pays finisse par être dépassé par la Chine en tant que plus grande économie du monde […]. Cela se produira en 2028, cinq ans plus tôt que dans l’édition précédente de notre Global’s World Economic League Table (WELT)», a indiqué le Centre.

Selon le rapport, la pandémie de Covid-19 et ses retombées économiques ont «fait pencher la balance en faveur de la Chine» qui a bien géré la situation en décrétant notamment un confinement sévère. Dans le même temps, note le CEBR, le virus a porté un coup dur à la croissance à long terme des économies occidentales.

«Grâce à une réponse stricte et rapide, la Chine a réussi à éviter de réintroduire les mesures les plus dures après la première vague de la pandémie, et contrairement à la plupart des autres économies avancées, a évité une récession en 2020», rappelle le think tank.

La Chine augmente sa part dans l’économie mondiale
La part de la Chine dans l’économie mondiale est passée de 3,6% en 2000 à 17,8% en 2020. L’économie chinoise connaîtra une croissance annuelle moyenne de 5,7% de 2021 à 2025, de 4,5% de 2026 à 2030 et de 3,9% de 2030 à 2035, prédit le CEBR.

Les précédents chiffres économiques de la Chine, publiés en octobre, ont montré une augmentation de la capacité de production industrielle depuis que le pays a atténué la pandémie de coronavirus sur son territoire. Les exportations ont augmenté de 9,9% en septembre par rapport à un an plus tôt. La croissance des importations a atteint 13,2% après une baisse de 2,1% en août, rappelle le journal Daily Mail.

Quant aux États-Unis, le Centre s’attend à une forte reprise des taux de croissance en 2021, mais aussi à leur ralentissement à 1,9% par an en 2022-2024 et à 1,6% par la suite, selon le CEBR.

Le Japon restera la troisième économie mondiale jusqu’au début des années 2030, lorsque l’Inde prendra sa place, repoussant en outre l’Allemagne de la quatrième à la cinquième position, d’après les prévisions. Le Royaume-Uni, qui occupe actuellement la cinquième place, selon le CEBR, reculera à la sixième place à partir de 2024. En 2021, le pays subira un coup dur en raison du Brexit mais son PIB en dollars devrait être 23% plus élevé que celui de la France d’ici 2035, grâce à la position de leader du Royaume-Uni dans l’économie numérique, note le CEBR. La France restera au 7e rang

  


Dans la même rubrique :
< >