Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Economie du web : l’effet Covid se fait ressentir


Rédigé par La rédaction le Mercredi 20 Janvier 2021

La crise du Covid-19 a induit des changements de comportement profonds chez le consommateur, notamment en matière de e-commerce et d’activité monétique. C’est du moins ce qui ressort du rapport du Centre monétique interbancaire (CMI) sur l'activité monétique au Maroc durant l'année 2020.



Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,3 millions d'opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 6 milliards de dirhams (MMDH) durant l'année écoulée.
 
Cette activité ressort ainsi en progression de 46% en nombre et 25% en montant par rapport à 2019, indique le Centre dans un récent rapport, ajoutant que l'activité des paiements en ligne des cartes marocaines a progressé de 46,5% à 13,8 millions de transactions et de 29,7% en montant, à 5,7 MMDH.
 
L'activité des paiements en ligne des cartes étrangères a affiché une croissance de 33,7% en nombre d'opérations à 503.000 transactions en 2020, et a régressé de 25,5% en montant à 303,4 millions de dirhams (MDH), relève la même source. Et de noter que l'activité "reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 96,5% en nombre de transactions et de 95% en montant".
 
Concernant les commerçants et eMarchands affiliés au CMI, ils ont enregistré 84,7 millions d'opérations de paiement par cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 36,8 MMDH, en régression de 0,8% en nombre et de 19,2% en montant.
 
Ces paiements se répartissent, en termes de volume, sur la grande distribution (29,8%), l'habillement (9,3%), les hôtels (6,6%), les restaurants (6,2%), les stations (5,9%), les meubles et Articles de l'électroménager (5,5%) et autres secteurs (36,7%).
 
L’activité monétique explose
 
Les réalisations globales de l'activité monétique au Maroc se sont établies à 375 millions d'opérations pour un total de 322 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, selon le CMI.
 
Cette activité, qui comprend les opérations de retrait d'espèces sur le réseau des guichets automatiques bancaires (GAB), les opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands, les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, ressort en régression de 9,4% en nombre d'opérations et de 7% en montant par rapport à 2019, précise le CMI.
 
S'agissant des cartes marocaines, elles ont enregistré, en paiements et en retraits, 365,4 millions d'opérations pour 310,4 MMDH (-6,9% en nombre et -2,3% en montant), relève la même source.
 
Ces opérations se répartissent en retrait (77,6% en nombre et 89,7% en montant), en paiement chez les commerçants et eMarchands (21,8% en nombre et 10,2% en montant) et en paiement sur guichets automatiques bancaires (0,6% en nombre et 0,1% en montant).
 
Ainsi, les opérations de retrait par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé 283,6 millions d'opérations pour 278,3 MMDH au titre de l'année écoulée, en baisse de 10,3% en nombre et de 2,9% en montant par rapport à 2019.  Les opérations de paiement par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI se sont, quant à elles, chiffrées à 79,7 millions d'opérations pour 31,7 MMDH, en progression de 8,5% en nombre et de 4,1% en montant, fait ressortir ledit rapport. Et d'ajouter que les paiements par cartes bancaires marocaines se répartissent, en termes de volume, sur la grande distribution (32,6%), l'habillement (10,1%), les stations (6,6%), les meubles et articles électroménagers (5,9%), le secteur de la Santé (5,3%), les restaurants (5,3%) et autres secteurs (34%).
 
Par ailleurs, le CMI indique que les opérations de paiements sur GAB par cartes marocaines pour le paiement des factures, des taxes et l'achat des recharges Télécom ont totalisé 2 millions d'opérations pour 327,5 millions de dirhams (MDH), en repli de 28,5% en nombre et de 20,4% en montant.
 
Pour ce qui est des cartes marocaines à validité internationale, elles ont réalisé 10,4 millions d'opérations à l'étranger, retraits et paiements, pour 4,2 MMDH, marquant une croissance de 4,8% en nombre et une baisse de 25,4% en montant.
 
L'activité des cartes étrangères a, pour sa part, enregistré, en paiements et en retraits, 9,6 millions d'opérations pour 11,6 MMDH, en chute de 55,4% en nombre et de 59,5% en montant.