L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Eau et Climat : Baraka se félicite des résultats probants de la CIEC3


Rédigé par L'Opinion Vendredi 7 Juillet 2023

Les travaux de la 3e Conférence Internationale Eau et Climat (CIEC3), tenue le 6 et 7 juillet à Fès sous le thème « La gestion de bassin, clé pour l'adaptation et l'atteinte des Objectifs de Développement Durable » ont abouti à l’adoption de la Déclaration de Fès. Une étape clé pour relever les enjeux liés aux ressources hydriques, selon le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka.



Dans son allocution de clôture de la 3ème conférence internationale sur l’eau et le climat qui a eu lieu le 6 et 7 juillet à Fès, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka s’est félicité du bilan positif de ces deux jours d’échange fructueux autour de la gestion de bassin en tant que clé pour l'adaptation et l'atteinte des Objectifs de Développement Durable.
 
A ce propos, Nizar Baraka a estimé que le panel des ministres et les séances de cette conférence ont aussi permis d’échanger autour des effets des changements climatiques sur les ressources en eau, ainsi que sur la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle des bassins.
 
De plus, poursuit il, les cas concrets partagés dans le domaine de la planification des eaux à l’échelle des bassins, l’inclusion de l’innovation et des nouvelles technologies en faveur de l’économie de l’eau, la gestion des ressources en eau souterraines serviront de booster pour les acteurs du secteur afin de développer des solutions innovantes en matière d’eau.
 
Aux yeux du ministre, cet échange a démontré qu’il y a effectivement « une certaine convergence sur la nécessité de réaliser une planification dynamique pour des solutions durables de l’approvisionnement en eau ».
 
Le ministre a, par ailleurs, noté que les tenants et aboutissants de la 3ème conférence internationale de l’eau et du climat rassurent sur les méthodologies adoptées par le Royaume en faveur de l’approche bassin en tant qu’espace géographique d’application de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).
 
Et d’ajouter que le Réseau international des Organismes de Bassin (RIOB) constitue une plateforme d’échanges et de concertation de ces informations et données entre les intervenants de l’eau aux niveaux des bassins, estime Baraka.
 
Il est à noter que les travaux et recommandations de cette conférence internationale ayant mené à l’adoption de la Déclaration de Fès, constituera un engagement commun à relever à la communauté internationale lors de la COP 28 à Emirates Arabes Unis en fin 2023 et du Forum Mondiale de l’eau à l’Indonésie en mai 2024.








🔴 Top News