Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Drâa-Tafilalet : Le palmier dattier, une filière aux perspectives prometteuses


le Vendredi 30 Octobre 2020

La filière du palmier dattier peut se targuer d’avoir des perspectives prometteuses grâce aux projets et initiatives entrepris pour renforcer son essor et la développer.



Drâa-Tafilalet : Le palmier dattier, une filière aux perspectives prometteuses
Grâce aux efforts conséquents et accrus déployés par les différents acteurs concernés, la filière phoénicicole a enregistré une nette amélioration de ses performances au cours des dernières années à Drâa-Tafilalet, région où cette culture est appelée à se développer davantage à l’avenir.

A l’instar des autres filières, celle du palmier dattier a bénéficié de plusieurs actions et programmes mis en œuvre dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), notamment à Drâa-Tafilalet, région qui produit 90% de la production nationale de dattes.

En effet, le PMV a accordé une importance particulière à cette filière au niveau régional en amont et en aval, à travers la production des vitroplants, notamment des variétés Majhoul et Boufegouss, ainsi que l’introduction d’espèces résistantes à la fusariose (Le Bayoud), dont la Najda.

Le développement de la filière phoénicicole à Drâa-Tafilalet se trouve donc sur les bons rails, comme en témoigne l’accélération du rythme d’extension des superficies du palmier dattier et d’amélioration de sa productivité. Selon l’ex-directeur régional de l’Agriculture, Mohamed Bousfoul, les superficies de palmiers dattiers créées ces dernières années, surtout au niveau de l’axe Meski-Boudnib, ont atteint plus de 8.000 Ha. Il a précisé qu’il s’agit d’exploitations agricoles modernes entièrement équipées en systèmes d’irrigation goute à goute et gérées avec les technologies les plus modernes employées dans le domaine agricole.

Il a relevé que les efforts fournis par le ministère de l’Agriculture et d’autres acteurs concernés ont permis la mise en œuvre de plus de 120 projets par le secteur privé dans la filière du palmier dattier à Drâa-Tafilalet et de près de 60 projets et interventions exécutés dans le cadre du pilier II du PMV qui vise le développement de l’agriculture solidaire. 

Il a affirmé, dans le même sens, que la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole, baptisée «Génération Green 2020-2030», comprend un volet dédié à la filière du palmier dattier ayant pour objectif de consolider les acquis des dernières années et de réaliser de nouveaux objectifs plus ambitieux.

Ces objectifs sont focalisés, at-il expliqué, sur l’extension des superficies du palmier dattier, la mobilisation des ressources hydrauliques, la transformation, la commercialisation et l’exportation. L’ancien directeur régional de l’Agriculture a indiqué que des interventions sont prévues aussi, dans ce cadre, au niveau des exploitations agricoles traditionnelles où les paliers dattiers non rentables seront remplacés par des variétés plus productives. M. Bousfoul a mis l’accent sur l’importance des actions entreprises jusqu’à présent pour promouvoir ce secteur et qui ont permis de dépasser l’objectif tracé par le PMV de planter 3 millions de pieds, dont 2,3 millions à Drâa-Tafilalet, fixé à fin 2019.

Ces actions ont permis aussi, at-il poursuivi, d’atteindre une production prévisionnelle de 130.000 tonnes de dattes au niveau de la région pour la campagne 2020-2021.