Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Doukkala : La Citrouille entre satisfaction et inquiétude des producteurs


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Lundi 25 Octobre 2021

Personne ne peut contester que la citrouille des Doukkala est la meilleure au monde, encore moins admettre un couscous marocain sans cette merveille.



Dans l’une des régions les plus réputées du royaume, la superficie des courges, potirons relevant des provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour est de 75 ha, précise une source responsable de l’ORMVAD. La production de la zone de production, en l’occurrence Had Ouled Frej, Sidi Bennour, Oulad Ghanem, My Abdellah et Sidi Abed, est évaluée à 1900 Tonnes, confirmet- on des mêmes sources.

La pollinisation est assurée par les insectes, assure des sources responsables auprès de l’ORMVAD. La valeur nutritive, diététique et gustative est importante (10% MS, 1% N, 6% sucres, 0,5% sels minéraux, carotènes). Au Maroc, les principales régions de production sont les Doukkala, Saïss et Gharb.

Le légume est utilisé en frais ou en conserves (confiture et séchage). Ses apports sont utiles pour stimuler les défenses de l’organisme et limiter les risques de carences, notamment en fer.

Concernant les principaux ennemis de cette culture et méthodes de lutte, il s’agit de la nuile, l’oïdium, l’araignée rouge, les pucerons, les thrips, les taupins et le vers gris, explique un producteur de la région d’Oulad Frej. Il est conseillé de traiter contre ces ennemis d’une manière préventive. Une attention particulière doit être donnée aux virus. Un plant virosé doit être éliminé immédiatement du champ, a-t-il ajouté.

Quant à sa récolte, elle est effectuée à l’aide du sécateur, afin de ne pas endommager les plantes, précise un primeur de la région de Saïss. Les fruits ne doivent pas être jetés dans des sacs de cueillette, mais bien rangés dans des caisses. Le meilleur stade de récolte est le stade fruit tendre (pour la courgette) ou la pleine maturité (pour le potiron et la citrouille).

Il est recommandé d’acheminer la production de courgette rapidement à sa destination pour la vente immédiate afin de sauvegarder la qualité du produit. Le rendement moyen national est de 12-15 T/ha pour la courgette; il dépasse 90-100 T/ha pour le potiron. L’entreposage se fait à 10-12°C et à 90-95% HR dans un local aéré. Cet entreposage ne doit pas dépasser 1 à 2 jours pour la courgette. Le potiron et la citrouille se conservent à la température ambiante plus de 5-6 mois, sans détérioration de la qualité, a-t-il conclu.

Par ailleurs de nombreux agriculteurs de la région ne cachent pas leur inquiétude quant à l’introduction d’autres espèces que l’espèce traditionnelle, qui est grande, orange et succulente, affirment certains producteurs. D’autres vont jusqu’à lancer un appel à leurs semblables et aux associations concernées, pour la sauvegarde de l’authentique citrouille des Doukkala. « … Ne nous laissons pas faire ! Aujourd’hui la citrouille, demain les dattes, après-demain les pastèques ? », s’interrogent certains agriculteurs jaloux de la région.

Mohamed LOKHNATI