L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Données personnelles : Des doigts accusateurs pointent vers TikTok


Rédigé par Yassine Elalami le Mercredi 6 Juillet 2022

L’ONG Access Now, qui défend les droits des internautes, accuse TikTok de «violation manifeste» du Règlement général sur la protection des données ( RGPD) européen à des fins de publicité ciblée. Ceci au moment où la plateforme fait polémique au Sénat américain.



L’ONG Access Now, qui défend les droits des internautes, accuse mardi, TikTok de «violation manifeste» du Règlement général sur la protection des données (RGPD) européen à des fins de publicité ciblée. Elle renvoie, dans un communiqué, à un document de TikTok.

Ce dernier stipule qu’au nom des «intérêts légitimes » de ce réseau, la collecte de données se fera à partir du 13 juillet sur cette plateforme auprès des plus de 18 ans en Europe, qu’ils y aient consenti ou non. Access Now a écrit à TikTok, qualifiant cette nouvelle façon de procéder de «violation manifeste» du RGPD. «TikTok veut passer outre les droits des personnes qui utilisent la plateforme pour augmenter ses revenus publicitaires», indique dans le communiqué Estelle Massé, d’Access Now.

Mme Massé rappelle que d’autres plateformes et réseaux sociaux ont une lecture sujette à caution du consentement mais que TikTok va «plus loin». Selon elle, ce dernier «suggère effectivement que nous ne devrions pas avoir notre mot à dire sur la manière dont nos informations sont utilisées». Tik- Tok a été sollicité par l’AFP, mais n’avait pas répondu mardi soir.

Aux Etats Unis, une commission parlementaire a demandé mardi une enquête sur les pratiques de TikTok en matière de confidentialité des données. Au coeur de la controverse, un article de Buzzfeed paru mi-juin, affirmant que des employés de Bytedance en Chine ont eu accès à de nombreuses reprises à des données non publiques sur des utilisateurs américains de l’application.

TikTok a confirmé ces informations, et tenté de répondre aux inquiétudes d’élus américains, sans parvenir à les rassurer. Mark Warner (démocrate) et Marco Rubio (républicain), les président et viceprésident de la commission du Sénat américain sur le renseignement, ont écrit à l’agence américaine de protection des consommateurs, la FTC, pour lui demander d’enquêter sur une «apparente tromperie».

Mi-juin, TikTok avait annoncé que toutes les données relatives à des utilisateurs américains de la plateforme étaient désormais stockées sur des serveurs du groupe Oracle aux Etats-Unis. Vendredi, le réseau a adressé une lettre à des sénateurs américains pour leur assurer que l’accès aux informations se faisait dans le respect d’un protocole d’autorisation et de contrôles «solides».

Les responsables du groupe ont aussi expliqué que les ingénieurs de ByteDance ne pourront travailler sur les algorithmes de la plateforme que dans l’environnement informatique d’Oracle, sans extraire de données.


Y. ELALAMI



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Septembre 2022 - 15:46 iPhone 13 : Surprenante chute des prix






🔴 Top News