L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Disparités territoriales : Il faut consolider les acquis à travers un nouveau programme (Laftit)


Rédigé par Mina Mina Elkhodari Lundi 5 Décembre 2022

En dépit du contexte difficile, le Programme de réduction des disparités sociales et territoriales pour la période 2017-2023 en milieu rural a permis des réalisations importantes. Afin de réduire les gaps territoriaux qui persistent, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, plaide pour un nouveau programme plus avancé. Détails



En réponse à une question sur l’état d’avancement du Programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural couvrant la période 2017- 2023, lors de la séance des questions orales à la Chambre des Représentants, tenue ce lundi 5 décembre, le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit,  a indiqué que depuis son lancement, ce programme a permis la mise en œuvre de six plans d’action régionaux pour le développement rural, pour une valeur globale estimé à 44,43 milliards de dirhams, soit 83% de son budget total.

Et d’ajouter : «De nouveaux plans au titre de l’année 2023 sont en phase d’étude. Ils sont dotés d’une enveloppe budgétaire de 8,41 milliards de dirhams».

En effet, d’après le ministre, ce budget est réparti entre les Conseils régionaux (3,6 MMDH), le Fonds de développement rural et les départements ministériels de l'Agriculture, de la Santé, de l'Équipement et de l'Éducation nationale (3,93 MMDH), l'Initiative nationale de développement humain (INDH), avec une enveloppe de  (415,85 MDH) et l'Office nationale de l’électricité et de l’eau (ONEE) (459 MDH).

Concernant la méthodologie de travail adoptée par son ministère en vue de réduire les disparités sociales et territoriales dans le Royaume, le responsable a souligné que la mise en œuvre de ce programme est le fruit d’une étroite collaboration d’acteurs nationaux et locaux, notamment les départements ministériels, les institutions publiques  et les régions entre autres.

Et d’indiquer : «Les commissions de développement régionales accélèrent la réalisation de pas mal de projet en cours. Nous travaillons aussi sur l’orientation des investissements vers les régions moins développées».

Par ailleurs, «les projets mis en place au titre du Programme de réduction des disparités sociales et territoriales ont ciblé un total de 1066 collectivités territoriales dans le milieu rural », a-t-il souligné ajoutant que « 162 centres à caractère rural et 59 centres à caractère urbain à fort flux rural ont bénéficié du présent programme».
De plus, 103 millions de journées de travail et environ 234.000 emplois directs et indirects ont été créés depuis le lancement du programme.

Compte tenu des résultats positifs obtenus, Abdelouafi Laftit a plaidé pour un nouveau programme similaire à celui en cours pour pouvoir accompagner les besoins à plusieurs niveaux. « Les réalisations sont certes importantes, mais il est nécessaire qu'un programme similaire soit mis en place à l'avenir, en parallèle des autres programmes gouvernementaux », a-t-il indiqué.

Il est à noter que ce dispositif dont les résultats ont fait l’objet d’évaluation, ce lundi 5 décembre a été lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI.  Il vise principalement à réduire les gaps territoriaux en matière d’infrastructures et d’accès aux services de base  afin d’améliorer la qualité de vie des populations en milieu rural et leur permettre de bénéficier équitablement des opportunités économiques offertes par ces zones.








🔴 Top News