L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

Demi-finales de la CAN / Ce soir, Maroc-Nigeria : Les Lionnes de l’Atlas si proches du rêve et du bonus !


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 18 Juillet 2022



Ph : Nidal
Ph : Nidal
En se qualifiant pour le Mondial féminin de football organisé en Australie-Nouvelle Zélande, du 20 juillet au 20 août 2023, les demi-finalistes de la Coupe d’Afrique des Nations en cours au Maroc ont accompli l’essentiel. Mais il reste encore un enjeu et une seconde priorité et pas n’importe laquelle: le Trophée de la CAN Maroc 2022. Le Maroc, le Nigeria, la Zambie et l’Afrique du Sud en sont les protagonistes. Ce sont les demi-finalistes de l’épreuve. Des demi-finales inédites sont au programme de la journée de ce lundi 18 juillet. Un plateau alléchant avec Zambie- Afrique du Sud et Maroc-Nigeria. Si le Nigeria et l’Afrique du Sud sont des habitués de ce niveau de la compétition, ce n’est pas le cas du Maroc et de la Zambie, des novices mais des novices émergeants avec de grosses potentialités qu’ils se sont découvertes au fil de la progression de la compétition.

Deux belles affiches

Le Nigeria, avec son chiffre magique de 11 titres, est annoncé comme étant le grand favori de la compétition. Il sera défié par le Maroc qui atteint ce niveau de la compétition pour la première fois de son Histoire. Les Championnes d’Afrique en titre croiseront, lors de la soirée de ce lundi, les Titrites de l’Atlas qui sont montées en puissance depuis le coup d’envoi du Tournoi et dont l’envie d’aller jusqu’au bout a évolué en parallèle. Avant Nigeria-Maroc, il y a Zambie- Afrique du Sud, une affiche prometteuse entre une force footballistique expérimentée et une autre montante. L’Afrique du Sud n’est pas une inconnue de la scène. Elle a confirmé son statut. La Zambie a fait de même en tant que nation émergeante en football féminin africain. Elles ont été les dernières représentantes du Continent lors des JO de Tokyo.

Un public et un football, charmeurs et propres

La curiosité de la soirée sera à Rabat, au Complexe sportif Moulay Abdallah : le public. On s’attend à une autre affluence record digne des grands événements de ce public select, composite, sans incivilité, ni vulgarité, ni violence. Un public d’un autre genre qui se démarque très largement, grâce à sa qualité, du public du football masculin. Il est plus discipliné, au comportement très correct, sans violence, sans vulgarité, ni incivilité. Un public famille et fair- play. Un public qui donne une belle image et une belle exemplarité. Un public qui donne envie d’aller au stade sans crainte de subir des événements regrettables et fâcheux tels ceux qui se répètent lors du chaque match de notre football masculin.

Sur le terrain, ces footballeuses dames, tout au long de la compétition, ont, elles aussi, donné un bel exemple du football qui se joue sans agressivité outrageante, sans protestations, et sans ces scènes de simulation et de théâtralisation devenues une plaie du football masculin. Le football féminin est charmeur et propre. Il préserve encore l’esprit et l’essence de beau jeu qui le football jeu. On souhaite que sa non-contamination par les virus qui entachent le football masculin dure aussi bien sur le terrain que dans les gradins.

18h00 : Zambie-Afrique du Sud

Les Zambiennes face à un gros morceau La première rencontre du dernier carré oppose la Zambie et l’Afrique du Sud victorieuse respectivement du Sénégal et de la Tunisie en quarts de finale. Un duel équilibré et indécis qui s’annonce très disputé. Bourreau du Sénégal en quart de finale, les Zambiennes défieront un gros morceau : l’Afrique du Sud, une candidate crédible au sacre final. Parmi toutes les équipes qualifiées en demi-finale, la Zambie a le plus faible ratio offensif avec 6 buts marqués.

L’Afrique du Sud favorite

L’Afrique du Sud, historiquement, a un léger avantage mais la Zambie est une nouvelle puissance montante du football féminin africain. Elle n’en est qu’à sa deuxième participation à la CAN et déjà une demi-finale à disputer. La Zambie ne pouvait pas espérer à mieux. Les Zambiennes (Copper Queens) sont, quand même, dans la continuité après avoir disputé les derniers Jeux Olympiques de Tokyo. Elles confirment leur statut. Favorite avant le début du tournoi, l’Afrique du Sud tient son rang et est bel et bien présente en carré final.

Les Sud-Africaines ont montré qu’il faudra compter sur elles et espèrent disputer leur sixième finale dans une Coupe d’Afrique des Nations féminine. Dans le groupe C, les Banyana Banyana ont fini en tête devant le Nigeria, adversaire du Maroc et grand favori. Quatre matches, autant de victoires, 7 buts marqués et 2 encaissés, l’Afrique du Sud envoie un signal fort à la Zambie, son adversaire du jour.

21h00 : Maroc-Nigeria

Le Nigeria, le plus gros morceau du tournoi La seconde demi-finale opposera le Maroc qui a éliminé le Botswana (2-1) en quart de finale et le Nigeria qui a sorti le Cameroun (1-0). Le Nigeria a connu un début poussif dans son groupe C : une défaite d’entrée devant l’Afrique du Sud (2-1). Depuis les Super Falcons sont montées crescendo dans cette CAN finissant la phase de poules en beauté par un 4-0 face au Burundi et éliminant un autre favori, le Cameroun, en quart de finale. Nation la plus titrée avec 9 CAN remportées, le Nigeria vise un 10e sacre. Une mission, a priori, difficile devant le pays hôte, le Maroc dont l’appétit progresse et dont le capital jeu et confiance a augmenté au fil des matches. Le Nigeria a marqué 8 buts pour 2 encaissés.

 


Le Maroc espère aller jusqu’au bout
 
Le Maroc s’invite dans le top 4. C’est une première et une marque de l’évolution du statut du foot féminin marocain. Les Titrites ont l’avantage d’évoluer à domicile et d’être portées par une affluence record. Depuis le début du tournoi, les Lionnes de l’Atlas écrasent tout sur leur passage.

Dans le groupe A, les Marocaines sont arrivées premières devant le Sénégal, en signant trois victoires en autant de sorties. En quart de finale, le Botswana n’a pas pu résister à la furia rageuse des Lionnes qui se sont logiquement imposées par 2-1 et auraient pu faire d’avantage sans ce manque d’efficacité et de réussite du geste final dans la surface de réparation.

Sept buts marqués (avec l’Afrique du Sud) et deux encaissés, le Maroc possède la deuxième meilleure attaque derrière le Nigeria, son adversaire de ce soir en demi-finale. Une belle affiche qui pourrait permettre aux Marocaines d’accéder à la finale et pourquoi ne pas remporter le titre. C’est l’occasion de monter sur le toit du football africain pour nos Titrites. Ce n’est pas facile mais ce n’est pas non plus impossible. Le rêve est permis ! Et, parfois, du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas !
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News