Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Demi-finale de la Ligue des champions / WAC-Petro (1-1/ 4-2) : Le Wydad se qualifie à la finale


Rédigé par A.K le Vendredi 13 Mai 2022



Une dose d'inquiétude et d'appréhension a précédé le match malgré le résultat du match ‘’aller’’. Le Petro Luanda n'avait rien à perdre. Cela s'est confirmé sur le terrain. Il a fait le jeu, a évolué à bloc haut, avait la transition et les incursions faciles.
 
Entre le Wydad de Luanda et celui de Casablanca, la différence était énorme. Autant les Casablancais avaient été à l'aise, autant, ils étaient mal à l’aise. Il y avait surtout un problème de ligne médiane : Jaâdi et Hassouni étaient de plus, Aouak perdu sur le flanc droit, Mbenza esseulé et obligé de dépenser son énergie.
 
Tagnaouti a été pour beaucoup dans le résultat final. Il a sorti une prestation décisive.

Le Wydad hors connexion et hors-jeu  en première mi-temps 
 
Petro avait souvent le ballon, évoluant à bloc haut, créatif, se montrant très pressant, bousculant le Wydad réussissant à ouvrir le score.

20e. Sur la deuxième frappe cadré, une frappe enveloppée, le Petro a ouvert le score (0-1).
 
Un mauvais départ du Wydad qui s'est mis sous pression, un Wydad trop relâché, sans rigueur ni précision subissant le jeu et le danger. 
 
27e .Un corner tiré par Atiat Allah et marqué par Farhane a remis le Wydad dans le match.
 
 Le Wydad n’a pas été rassurant multipliant les déséquilibres et les défaillances devant des joueurs  angolais très techniques et à l’aise ballon au pied.. 
 
Le Wydad était en difficulté en première mi-temps. Petro était plus à l’aise, s’est créé le plus d'opportunités, était le plus fort tactiquement et techniquement. Le Wydad était hors connexion, très bas, perdu sur le terrain sans transition, une désorganisation total déséquilibre déffensif laissant l'initiative à l'adversaire attentiste et bas.
 
Le Wydad fébrile, fatigué, stérile, imprécis  mais qualifié en deuxième mi temps
 
Après la pause, le même scénario. Petro poussait et pressait dans le jeu entre les lignes, le Wydad subissait, tentait de réagir par des contres mais abusait du jeu latéral ou en retrait évoluant  trop replié dans sa propre moitié du terrain, laissant le ballon à l’adversaire et se mettant constamment en danger.
 
Les Wydadis semblaient  fébriles, fatigués physiquement, dépassés tactiquement et techniquement, très nerveux cumulant les déchets et les cartons. Seuls leurs supporters faisaient du bruit et du spectacle pour ''réveiller'' leurs joueurs out.
 
 Le Petro restait très dangereux mettant le Wydad en souffrance. Heureusement Tagnaouti, vigilant, a sorti un très bon match. Petro a mis la pression sur le Wydad et les Wydadis  les faisant douter jusqu'au sifflet final.