L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour agression sexuelle, le Brésilien fait appel


Rédigé par Rabei Benkiran le Jeudi 22 Février 2024

L’ancienne star du Barça, du PSG et de la Juventus était jugée par la justice espagnole pour des faits remontant à fin décembre 2022. Il a été reconnu coupable et a écopé d’une lourde peine.



Le procès a eu lieu du 5 au 7 février et a rendu son verdict aujourd’hui. Le tribunal supérieur de justice de Barcelone a condamné ce jeudi Dani Alves à 4 ans et 6 mois de prison, pour « agression sexuelle ». Cette peine est assortie de cinq ans de liberté conditionnelle une fois sa peine purgée, de 150 000 euros d’amende à verser à la victime, et d’une interdiction d’entrer en contact avec la plaignante pendant neuf ans et demi.
 
Dani Alves était accusé d’avoir violé, le 30 décembre 2022 une jeune femme de 23 ans, dans les toilettes attenants à un des espaces VIP de la discothèque Sutton de Barcelone. Le Brésilien de 40 ans a été reconnu coupable, deux semaines après la fin de son procès. La victime a expliqué que l’ancien joueur l’avait séquestré dans les toilettes pour lui imposer un rapport sexuel.
 
Par le biais de son avocate, Dani Alves a annoncé faire appel de cette décision, alors que le parquet réclamait neuf ans de prison.
 
Au cours de cette affaire, Dani Alves a donné pas moins de cinq versions différentes sur ce qui s’est passé. Il avait d’abord affirmé qu’il ne connaissait ni le nom, ni le visage de la victime. Après des diffusions au tribunal de vidéos les montrant ensemble dans la boîte de nuit, il a finalement admis avoir eu un rapport sexuel avec elle, mais a nié le viol, parlant à la place de d’une relation consentie.
 
La cour a estimé qu’il est « établi que la victime n’était pas consentante, et qu’il existe des éléments, en plus du témoignage de la plaignante, pour prouver le viol ».
 
Une « situation d’angoisse et de terreur »
 
Dans l’acte d’accusation, le ministère public avait décrit une « attitude violente » de Dani Alves au moment de l’agression et une « situation d’angoisse et de terreur » vécue par la victime.
 
Dani Alves est emprisonné depuis déjà un an. La justice espagnole craignant de le voir s’enfuir avant la tenue de son procès, l’avait incarcéré à titre préventif en janvier 2023, le Brésil n’ayant aucun accord d’extradition avec l’Espagne.

À noter que, souffrant, selon le ministère public, d’un « stress post-traumatique d’intensité globalement élevée », la victime avait témoigné à huis clos, afin de protéger son identité. Elle était également située derrière un paravent pour éviter tout contact visuel avec Alves. Quant à sa voix, elle a été modifiée ainsi que son visage pixélisé sur l’enregistrement destiné à l’usage exclusif des juges, afin de protéger son identité en cas de fuite.
 
L’ancien latéral droit est l’un des joueurs les plus titrés de l’histoire du football avec 23 titres récoltés durant sa période glorieuse au FC Barcelone, de 2008 à 2016.
 
Il évoluait pour le club des Pumas au Mexique au moment de sa mise en détention provisoire. Le club avait alors immédiatement licencié le joueur.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News