Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla : Une capacité d’hébergement touristique de 6000 lits à l’horizon 2023


Rédigé par Achraf EL OUAD le Vendredi 13 Août 2021

Dakhla se développe rapidement en tant que destination pour les touristes et les investissements liés au tourisme, promettant de dépasser une capacité de 6 000 lits d'ici la fin de 2023. La croissance prévue serait le résultat d'un investissement de 54,1 millions de dollars.



Au milieu du développement infrastructurel et économique des provinces du Sud du Maroc, Dakhla s'est démarquée et a connu une expansion touristique singulière ces dernières années, selon Mohamed Salem Boujida, directeur régional du Tourisme et de l’Artisanat à Dakhla-Oued Eddahab. Le nombre de touristes ayant visité la ville est passé de 5 231 en 2006 à 38 700 en 2019, a déclaré Boudija. Il a également noté l'augmentation exponentielle des nuitées, qui sont passées de 18 650 à 162 000 sur la même période.

Le rythme croissant des investissements à Dakha a fait de la ville une terre fertile pour y implanter 43 hôtels totalisant 1 825 lits. La capacité projetée de 6 000 lits d'ici la fin de 2023 serait le résultat de 22 nouveaux projets en construction dans la ville, faisant l’objet d’un investissement de 54,1 millions de dollars (486 millions de dirhams), selon Boudija qui a également mentionné 16 autres projets qui sont prévus dans le cadre du Programme de Développement Régional, avec un investissement d'environ 9,9 millions de dollars (89 millions de MAD).
                                                                                                                                            
En fait, le secteur touristique en croissance rapide de Dakhla est parallèle à des investissements plus larges dans la région, dans l'espoir d'en faire un pôle économique et une porte d'entrée vers l'Afrique. Les médias marocains ont fait état du Projet du Gouvernement de transformer la frontière d'El Guergarat et la région de Bir Gandouz en zones commerciales en injectant 18 millions de dollars (160 millions de dirhams) d'investissement.

De plus, le Gouvernement avait déjà lancé un appel d'offres pour divers projets visant à attirer des investisseurs. La plupart desdits projets concernent le renforcement des infrastructures de la région à travers des investissements nationaux et étrangers.
Par ailleurs et en réponse à l'afflux attendu de touristes à Dakhla, le Maroc a inauguré l'année dernière un Institut spécialisé de l'hôtellerie et du tourisme (ISHT) dans la ville, pour un coût de 4,78 millions de dollars (42,5 millions de MAD). Il proposera 11 cours spécialisés et accueillera jusqu'à 1 100 étudiants par an, avec une variété de cours comprenant la gestion hôtelière, la cuisine et la restauration.

  


Dans la même rubrique :
< >