Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla : Lancement d'un programme de plaidoyer des jeunes sur la marocanité du Sahara


Rédigé par avec MAP le Lundi 28 Septembre 2020

L'Instance nationale de la jeunesse et de la démocratie (INJD) a annoncé, dimanche à Dakhla, le lancement d'un programme de plaidoyer des jeunes sur la marocanité du Sahara, au terme de la réunion de son bureau exécutif qui rassemble 17 organisations de jeunesse des partis politiques.



Dakhla : Lancement d'un programme de plaidoyer des jeunes sur la marocanité du Sahara
Dans une déclaration baptisée "Appel de Dakhla des jeunes démocrates", les jeunes partisans en conclave à Dakhla les 26 et 27 septembre, ont souligné que "le plaidoyer des jeunes sur la marocanité du Sahara", se veut un programme de formation destiné aux membres des organisations de jeunesse des partis, en vue de les doter des compétences et des mécanismes du plaidoyer civil sur la première cause nationale, leur permettant de s'approprier un discours-plaidoyer multidimensionnel sur la question du Sahara et de saisir les derniers développements de ce dossier.
 
À cet égard, les membres de l'INJD ont appelé à élargir la participation des acteurs partisans et civils pour mettre l’accent sur l'initiative marocaine d'autonomie, qui est une solution politique, juste et définitive à la question du Sahara, tout en soutenant les efforts diplomatiques parallèles des jeunes et des acteurs de la société civile dans ce domaine.
 
Dans ce cadre, ils ont appelé les jeunes marocains à défendre la justesse de leur première cause nationale et à former un front national des organisations de jeunesse des partis servant de plaidoyer dans les foras et forums internationaux, tout en mettant en exergue la dynamique de développement dans les provinces du Sud du Royaume.
 
L'Instance a également réaffirmé son soutien à l'initiative marocaine d'autonomie, sous la souveraineté marocaine, tout en se félicitant des efforts diplomatiques ayant abouti à l'ouverture de consulats de plusieurs pays africains à Laâyoune et Dakhla.
 
Concernant la moralisation de la vie politique et l’autonomisation politique des jeunes, les jeunes partisans ont exhorté les jeunes à s'engager dans des organisations de jeunesse, en vue de réaliser le changement escompté et défendre les questions des jeunes, plaidant dans ce sens pour créer les conditions idoines favorisant une large participation politique de cette catégorie, dans la perspective de renforcer leur confiance dans l’action politique et partisane.
 
Dans cette lignée, l'Instance a appelé les partis politiques à concrétiser la démocratie interne et à donner l’opportunité aux jeunes dans le domaine relatif à la gestion de la chose publique, à oeuvrer pour la création d’un Fonds pour soutenir la représentativité et la participation des jeunes dans la vie politique, tout en œuvrant à l’institutionnalisation de la participation des Marocains du monde entier au processus électoral, en leur accordant une attention particulière, en tant qu'ambassadeurs dans leurs pays de résidence.
 
En ce qui concerne les prochaines échéances électorales, l’Instance a appelé à consolider les acquis démocratiques et à œuvrer de concert pour rétablir la confiance des citoyens en l'action électorale et les institutions qui en découlent, tout en assurant une organisation optimale de ces échéances qui sont de nature à garantir aux jeunes une représentativité importante dans les centres de décision, conformément aux dispositions de la Constitution.
 
Concernant le nouveau coronavirus (Covid-19), l’Instance a salué notamment les efforts déployés par les cadres de santé, du personnel éducatif, des élus et des autorités locales pour leur contribution louable à l'atténuation des effets de cette crise.
 
Dans ce sillage, le bureau exécutif de l’INJD a appelé le gouvernement à prendre des mesures supplémentaires pour faire face aux répercussions économiques et sociales du nouveau coronavirus, en vue de soutenir les entreprises et de préserver les emplois.
 
L'Instance nationale de la jeunesse et de la démocratie a tenu samedi une rencontre autour "des développements de la cause nationale". Elle a également tenu la réunion de son bureau exécutif, au cours de laquelle elle a évalué l’action de l’année précédente, mis en place un programme d’action 2021 et programmé la prochaine session du comité préparatif.
 
A cette occasion, les jeunes partisans ont lancé une campagne de sensibilisation quant à la nécessité de respecter les règles de précaution et les mesures de sécurité et d’hygiène afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus.