Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Crime de Hay Errahma: Le présumé coupable arrêté en Espagne


Rédigé par Siham MDIJI le Mardi 27 Avril 2021

Le suspect dans le massacre de six membres d'une même famille à Hay Errahma, à Salé, a été arrêté, le 25 février, par les autorités espagnoles à Castellón, dans l’Est de l’Espagne.



En février dernier, un meurtre horrible a eu lieu dans une maison située dans le quartier Hay Rahma dans l’arrondissement de Tabriquet à Salé. Après l’incident, les autorités marocaines avaient signalé la présence, en Espagne, du suspect de l’assassinat de six personnes d’une même famille, dont un mineur et un bébé de 4 mois, ont rapporté les médias espagnols. Ces derniers ajoutent qu’un conflit lié à l’héritage serait à l’origine de la tuerie.  

Selon les mêmes sources, l'arrestation du suspect est intervenue après une surveillance d’une semaine avant de l’arrêter, dimanche dernier, dans la province de Castellon, aux frontières de Valence. « L’enquête a commencé il y a à peine une semaine lorsque les autorités marocaines ont communiqué aux agents spécialisés dans la recherche de fugitifs de la police nationale leurs soupçons selon lesquels l'auteur présumé se trouvait en Espagne, ce qui a été confirmé lorsque ce dernier a été localisé à Castellón ».

Flashback de l’affaire

Ce crime crapuleux a été perpétré par un proche qui avait égorgé les six membres de sa famille avant de mettre le feu au domicile familial juste après avoir commis l’acte sordide laissant croire qu’il s’agissait d’un incendie.
Aussitôt arrivés sur les lieux, les éléments de la Protection civile, appelés vers 8h du matin, s’étaient attaqués aux flammes, lorsqu’ils ont été surpris par la découverte de six corps sans âme, atteints de brûlure de troisième degré et portant des traces des blessures à l’arme blanche. Ce sont ainsi les sapeurs-pompiers qui avaient donné l’alerte aux autorités compétentes pour investir le lieu du crime et ouvrir une enquête pour déterminer les causes du meurtre et les conséquences juridiques qui en découlent.

Une enquête a été lancée 

La Police scientifique et technique, secondée par des éléments des forces auxiliaires, ainsi que celle de la Protection civile, s’est rendue sur place, et a aussitôt encerclé le lieu du crime ainsi que les rues avoisinantes. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait indiqué dans un communiqué qu’une enquête a été ouverte par les services préfectoraux de la Police judiciaire, sous la supervision du parquet compétent pour élucider les circonstances de ce sextuple meurtre, qui a suscité une vive émotion parmi les Marocains, en général, et les habitants de Hay Rahma, en particulier.
Selon les éléments préliminaires de l’enquête, aucune trace de cassure au niveau des portes et des fenêtres de la maison n’a été observée, a souligné la même source, ajoutant que les opérations d’inspection de constatation technique de la scène du
crime par les équipes de la Police scientifique sont toujours en cours.
La Sûreté nationale accentue les efforts contre la criminalité 
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a fait part, dans un communiqué relatif à son bilan de l’année 2020, de ses efforts déployés pour garantir la sûreté des citoyens, lutter contre la criminalité et renforcer le sentiment de sécurité au Royaume. La DGSN a précisé que les services de Sûreté nationale ont traité, durant l'année 2020, un total de 851.343 affaires, dont 817.259 ont été résolues, soit une augmentation d'environ 33% par rapport à 2019. Cette hausse s’explique, ajoute la même source, principalement par le bilan des opérations sécuritaires menées dans le cadre de la lutte contre les actes et les infractions liés à la violation de l'état d'urgence sanitaire.