Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : les Marocains non vaccinés seront testés à l'entrée du port de Sète


Rédigé par Kawtar Chaat le Jeudi 19 Août 2021

Contraignant les passagers à passer quelques heures de plus en file d’attente, une nouvelle décision française impose désormais le dépistage de tout voyageur non vacciné en provenance du Maroc entrant dans le port de Sète.



Le contrôle rigoureux a commencé mardi matin, à l'arrivée d'un ferry transportant plus de 1 300 passagers du Maroc. Bien que la moitié de ces passagers étaient vaccinés, ils ont quand même dû faire la queue pour passer le contrôle du passeport et les douaniers, rapporte la station de radio locale France Bleu
 
La Fédération française de sauvetage et de secourisme et les pompiers étaient tous deux chargés de l'administration des tests antigéniques qui remplacent désormais les tests PCR dans les aéroports européens et fournissent des résultats plus fiables en l’espace de dix minutes.
 
Les personnes testées positives doivent être mises en quarantaine au sein de leur domicile pendant au moins dix jours, conformément à la réglementation française. Actuellement, Sète est le seul point d'entrée maritime ouvert, ce qui a augmenté le risque d'infection pour la ville ainsi que le département de l'Hérault. Afin d'assurer la régularité des procédures, le préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh, était présent pour la première journée du protocole au port.
 
Moutouh a commenté qu'il y avait « une majorité de personnes vaccinées ». Cependant, avec des passagers venant « de toute l'Europe » ainsi que d'autres endroits comme le Maroc, les autorités françaises restent vigilantes dans leurs efforts pour freiner la propagation du Covid-19.

Défendant la nouvelle politique, Moutouh a affirmé que les autorités locales souhaitent que tous les ressortissants rentrent dans le pays, « même avec quelques heures d'attente ». Alors que certains ont montré des signes d'impatience en raison des longues périodes d'attente, les tests semblent s'être déroulés sans heurts et la plupart des passagers sont rentrés chez eux en quelques heures.
 
La nouvelle politique française intervient alors que les cas de Covid-19 augmentent à nouveau dans le pays. La France a atteint un creux fin juin, avec 1 816 nouveaux cas sur une période de sept jours, selon les données de Santé publique France. Dès lors, les chiffres ont considérablement augmenté : les derniers chiffres d'août indiquent près de 24 000 nouveaux cas sur une période de sept jours.

  


Dans la même rubrique :
< >