L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Covid-19: le Maroc passe au niveau de vigilance "orange"


Rédigé par R.T avec MAP le Mardi 15 Février 2022

Selon le ministère de la Santé et de la Protection Sociale, La situation épidémiologique au Maroc est passé, la semaine du 7 au 13 février, du niveau de vigilance “rouge” à “orange”, en révélant que le taux de contaminations au variant “Omicron” a baissé de 50 % au niveau national. Détails.



Après 5 semaines de hausse continue, le Maroc est passé à un niveau de vigilance “orange” caractérisé par un taux moyen de contaminations au Covid-19 durant cette période, a-t-on indiqué dans le bilan bimensuel de la situation épidémique (31 janvier/14 février 2022), présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, Mouad Mrabet.
 
Le Maroc semble bientôt entrer dans une phase de faible circulation du virus, sans pour autant atteindre “le niveau zéro”, a estimé le responsable, notant que le maladie continuera à se propager dans une moindre ampleur, avec de possibles cas graves et décès.
 
Selon le dispositif de veille génomique du SARS-CoV2 mis en place par le ministère, la totalité des nouvelles contaminations concernent le nouveau variant du Covid-19, a relevé M. Mrabet, ajoutant que le taux de positivité des tests de dépistage est passé de 14,9% à 7% la semaine dernière, le plus faible depuis six semaines.
 
Le taux de reproduction du virus au niveau national est de 0,8, tout en étant inférieur à 1 dans toutes les régions du Royaume, a-t-il relevé, tandis quel les admissions en réanimation et aux soins intensifs ont diminué, quant à elles, de 29% les deux dernières semaines.
 
S’agissant du nombre de décès enregistré durant cette quinzaine, M. Mrabet a mis en avant la baisse significative du nombre de décès (-18,6%), précisant que 188 décès ont été enregistrés au cours de la période de référence.
 
Évoquant la campagne nationale de vaccination, il a fait part d’un taux de 67,4% pour les primo-vaccinés, 63,1% pour la deuxième dose et 14,1% pour la dose de rappel.
 
Le ministère a réitéré, à nouveau, son appel aux citoyens pour éviter tout relâchement, poursuivre le strict respect des mesures préventives en vigueur et adhérer massivement à la campagne de vaccination, surtout la troisième dose qui contribuera au renforcement de l’immunité pour les petits et les grands.