Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid 19 : Le premier scanner de dépistage en Afrique installé à Casablanca


Rédigé par Siham Mdiji le Jeudi 31 Décembre 2020

Le grand acteur international dans le domaine des équipements médicaux, United Imaging Healthcare (UIH), a introduit le premier système de dépistage Covid-19 en Afrique, et ce, dans la clinique De Vinci de Casablanca.



En partenariat avec PromedStore Imaging,UIH a récemment établi son Hub Africain à Casablanca en installant le premier scanner de dépistage Covid-19 à la clinique De Vinci, située dans la Métropole.  Dédiée à la lutte contre le Sars-CoV-2, cette solution de Radiologie d’Urgence, appelée «uVision CT», a pour l’objectif de soutenir la recherche scientifique médicale et de contribuer à son essor en Afrique, en apportant le support technique et des solutions médicales de pointe.

Une détection précise, sécurisée et rapide

«Ce premier système anti-Covid-19 consiste en un scanner équipé de 40 détecteurs rapides et précis permettant une très haute résolution spatiale. C’est en effet la plus fine dans cette gamme de système, grâce aux technologie créées par UIH», indique docteur Nissal Berrached, directeur d’UIH pour la région.

Il a ajouté que «l’Intelligence Artificielle (IA) fait de cette solution un outil incontournable pour trier les patients et séparer les sujets contaminés de ceux sains». Celle-ci, étant équipé d’une caméra intelligente, permet de procéder automatiquement et rapidement aux tests tout en assurant aux patients un environnement sûr, appuyant ainsi la précision des diagnostics des médecins à un stade précoce de l’infection.

Pour Pr. Jaâfar Heikel, spécialiste en maladies infectieuses et santé publique, à la Clinique De Vinci de Casablanca, « en quatre mois à peu près, cette technologie nous a permis de détecter plus de 500 cas positifs parmi 3000 examens effectués».

« Rapide et instantanée, elle a, en plus de son efficacité, le mérite d’être le mieux adapté à date pour garantir la sécurité sanitaire de nos équipes médicales et leur protection des infections et contaminations croisées», a-t-il poursuit. 
 
In fine, le spécialise en maladies infectieuses a expliqué que «grâce au calcul automatique des pourcentages d’atteinte par segments et lobes pulmonaires, cette technologie est une valeur ajoutée non seulement diagnostique mais également pronostique».