Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : La situation épidémiologique au Maroc est "sous contrôle"


Rédigé par La rédaction le Mardi 15 Mars 2022

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a affirmé, ce mardi, que la situation épidémiologique au Maroc demeure "sous contrôle" sur l'ensemble du territoire national, à la lumière d'une augmentation hebdomadaire des infections au Covid-19 au plan mondial pour la première fois depuis cinq semaines.



Covid-19 : La situation épidémiologique au Maroc est "sous contrôle"
"La propagation du nouveau coronavirus demeure faible dans toutes les régions du Royaume, où une baisse considérable des infections a été enregistrée pour la septième semaine consécutive", a-t-on affirmé dans le bilan bimensuel de la situation épidémique (28 février/14 mars 2022), présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique, Mouad Mrabet.

Au total 450 nouveaux cas ont été enregistrés la semaine dernière, soit une baisse de 40% par rapport à la semaine d’avant, a indiqué le même responsable, notant que la décrue rapide des contaminations a été accompagnée d'un net recul du taux de positivité des tests, qui s'est établi à 0,8%, soit le taux le plus faible depuis le début de la circulation communautaire du virus au Maroc.

Tout en relevant l'enregistrement d'un indice de reproduction à moins de 1 depuis 52 jours, M. Mrabet a fait état d’une baisse considérable du nombre de cas graves dans les services de réanimation pour la sixième semaine consécutive, avec 63 malades la semaine dernière, tandis que 83 autres ont quitté suite à l’amélioration de leur état. Les décès ont, eux aussi, continué à connaître une baisse significative, avec 22 cas au cours de la dernière semaine, soit une baisse de 44% par rapport à la semaine d'avant, a-t-on poursuivi.

Pour ce qui est de la campagne nationale de vaccination, le taux des personnes ayant pris la première dose a atteint 67,5%, contre 63,4% pour celles ayant reçu la deuxième dose, alors que 16,3% ont reçu la dose booster, selon le ministère de la Santé et de la Protection sociale. M. Mrabet a réitéré l’appel du ministère de la santé et de la Protection sociale à l'ensemble des citoyens à poursuivre l’adhésion rapide et massive à la campagne nationale de vaccination en recevant les trois doses du vaccin.