L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Covid-19 : L’OMS rappelle qu’il y a encore 15.000 morts par semaine


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 21 Août 2022

La Covid-19 fait encore 15.000 morts par semaine et 26.722.228 nouveaux cas de personnes atteintes de la Covid-19 avaient été recensées au cours des quatre dernières semaines.



L’épidémiologiste américaine et responsable de l'unité des maladies émergentes à l’OMS, Maria Van Kerkhove, a rappelé que la Covid-19 faisait toujours 15.000 morts par semaine.

Maria Van Kerkhove, responsable de l’unité des maladies émergentes à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a indiqué, sur Twitter, qu’au cours des quatre dernières semaines, 26.722.228 nouveaux cas de personnes atteintes de la Covid-19 avaient été recensées et que 62.892 nouveaux décès avaient été signalés à l’OMS. Ainsi, « cela représente 15% de nouveaux cas et 35% de nouveaux décès sur cette période ». Elle signale donc que la Covid fait toujours 15.000 victimes chaque semaine.

L’épidémiologiste rappelle que la lutte contre le virus n’est pas finie, et pose la question : « Je sais que nous sommes fatigués, mais quand est-ce devenu acceptable ? » Elle écrit que le virus circule toujours, et s’attend à ce que des cas continuent à se déclarer avec « l’utilisation limitée des mesures de santé publique et sociale ».

Selon Maria Van Kerkhove, le variant Omicron BA.5 est toujours majoritaire, et elle s’inquiète de « la réduction de la surveillance, des tests et du séquençage à l’échelle mondiale » qui rend plus difficile la « capacité à suivre et à détecter de nouveaux variants ». Aussi, elle indique que, dans le futur, « il y aura plus de variants avec une circulation aussi intense » qui « seront plus transmissibles (...), mais nous ne savons pas s’ils seront plus ou moins sévères ».

L’OMS recommande un autre rappel pour les personnes vulnérables

Aussi, les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se sont prononcés en faveur d'une 2è dose de rappel des vaccins contre le Covid-19 pour les personnes âgées, les femmes enceintes, le personnel de santé, et les personnes ayant un système immunitaire faible ou présentant un risque plus élevé de maladie grave. « Il existe de plus en plus de preuves sur les bienfaits d'une deuxième dose de rappel des vaccins (...)», indique le Groupe stratégique consultatif (SAGE) de l'OMS sur la vaccination, dans une déclaration publiée jeudi, relevant que "la protection conférée par les vaccins actuels diminue sensiblement au bout de quelques mois, notamment dans le contexte de chaque variant préoccupant".

Après une première vaccination, consistant généralement en deux doses, et une première dose de rappel déjà recommandée, des groupes spécifiques de personnes devraient ainsi se voir proposer une injection supplémentaire, préconisent les experts de l'agence de l'ONU.

«Nous le faisons sur la base d’observations relatives à l’affaiblissement de l’immunité, notamment dans le contexte d’Omicron», a déclaré aux journalistes Joachim Hornbach, conseiller sanitaire principal de l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle.








🔴 Top News










 
Other