Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Covid-19 : Casablanca se dote du premier scanner de dépistage précoce


Rédigé par Siham MDIJI le Lundi 4 Janvier 2021

Le grand acteur international dans le secteur des équipements médicaux, United Imaging Healthcare (UIH), a introduit le premier système de dépistage Covid-19 en Afrique, et ce, dans la clinique De Vinci de Casablanca.



En partenariat avec Promed Store Imaging, UIH a récemment établi son hub africain au Maroc en installant le premier scanner de dépistage Covid-19 à la clinique De Vinci, située dans la Métropole. Dédiée à la lutte contre le Sars-CoV-2, cette solution de Radiologie d’Urgence, appelée «uVision CT», a pour objectif de soutenir la recherche scientifique médicale et de contribuer à son essor en Afrique en apportant le support technique et des solutions médicales de pointe.

Détection précise, sécurisée et rapide
Selon Docteur Nissal Berrached, directeur d’UIH pour la région, «ce premier système anti-Covid-19 consiste en un scanner équipé de 40 détecteurs rapides et précis permettant une très haute résolution spatiale. C’est en effet la plus fine dans cette gamme de systèmes grâce aux technologies créées par UIH». Une technologie qui permet une détection précise, sécurisée et rapide dont «l’intelligence Artificielle (IA) fait de cette solution un outil incontournable pour trier les patients et séparer les sujets contaminés de ceux sains», a-t-il ajouté.

Pour sa part, Pr Jaâfar Heikel, spécialiste en maladies infectieuses et santé publique, à la Clinique De Vinci de Casablanca, «cette solution radiologique nous a permis en quatre mois à peu près de détecter plus de 500 cas positifs parmi 3000 examens effectués». Elle est par ailleurs utilisée pour détecter la présence d’une pneumonie virale, évaluer l’infection au niveau des poumons et suivre les patients atteints du Covid-19.

«Elle a, en plus de son efficacité, le mérite d’être la mieux adaptée à date pour garantir la sécurité sanitaire de nos équipes médicales et leur protection des infections et contaminations croisées. Ce qui est en soi un grand pas en avant dans la gestion de cette pandémie», a-t-il poursuivi. Le spécialiste des maladies infectieuses a indiqué que «grâce au calcul automatique des pourcentages d’atteinte par segments et lobes pulmonaires, ce nouveau scanner est une valeur ajoutée non seulement diagnostique mais également pronostique».

Réduction du risque d’infection
Pr Heikel a, in fine, souligné que la grande affluence des malades dans les divers établissements de santé est un facteur de risque majeur pour le personnel médical qui se retrouve de fait exposé en première ligne au virus. La solution de radiologie permettant la lutte contre le Covid-19 étant équipée d’une caméra intelligente permet de procéder automatiquement et rapidement aux tests tout en assurant aux patients un environnement sûr, appuyant ainsi la précision des diagnostics des médecins à un stade précoce de l’infection. À ce titre, elle contribue à réduire de manière conséquente le temps et le contact direct avec les patients, afin de protéger à la fois les patients potentiels et les médecins.

Le scanner thoracique : un nouveau « critère » pour dépister le Covid-19
Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, des chercheurs de la Huazhong University of Science à Wuhan en Chine et du Leiden University Medical Center aux Pays-Bas ont révélé que le taux de détection du Covid-19 est de l’ordre de 98% à la tomodensitométrie (TDM), dite aussi scanographie, contre 71% pour le test RT-PCR, réalisée sur des écouvillons nasopharyngés ou de gorge. L’étude, menée sur 1.014 patients ayant subi les deux examens, a montré que 601 patients (59%) ont été testés positifs suite à un test RT-PCR et 888 (88%) à l’aide de scanners thoraciques. Ceci dit, la TDM thoracique demeure, selon l’étude, un outil qui apporte le meilleur diagnostic pour la pneumonie Covid-19 même chez des sujets asymptomatiques. 

Siham MDIJI