L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Coupe du monde : L’édition 2018, le summum de la participation arabe


Rédigé par L'Opinion le Mardi 8 Novembre 2022



La participation des pays arabes à la Coupe du monde de football a atteint son apogée en 2018 en Russie, avec la présence de quatre sélections, à savoir le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Tunisie. Pour l’édition 2022, qui démarre dans une douze de jours, les Arabes gardent le même niveau de participation, avec en lice le Maroc, la Tunisie, l’Arabie Saoudite et le Qatar, pays hôte.

La sélection marocaine compte parmi les sélections arabes les plus présentes en phase finale du Mondial. Faisant son baptême de feu en cette compétition en 1970 au Mexique, le Maroc n’a brillé que seize ans plus tard (1986 au Mexique) en signant une première pour une équipe arabe, à savoir se qualifier au deuxième tour d’un Mondial, une performance d’autant plus stupéfiante qu’elle intervient après un sans-faute (deux nuls et une victoire haut la main) dans «un groupe de la mort» (Angleterre, Portugal et Pologne).

En 1998, les Lions de l’Atlas ont marqué les esprits même s’ils ont quitté la compétition dès le premier tour, surtout par leur éclatante victoire sur l’Écosse et leur nul héroïque contre la Norvège. En somme, tout au long de ses cinq participations (1970, 1986, 1994, 1998 et 2018), sans compter celle à venir au Qatar, le Maroc compte le plus grand nombre de matches joués en Coupe du Monde par un pays arabe, un record que le Royaume partage avec la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

De son côté, la sélection tunisienne compte également un nombre important de participations, à commencer par l’édition-1978 en Argentine, qu’elle a marquée par une victoire de prestige sur le Mexique (3-1) et un match nul contre l’Allemagne, contre une défaite face à la Pologne, soit son apparition la plus réussie au Mondial. Pour leurs quatre autres participations (France-1998, Corée/Japon 2002, Allemagne-2006 et Russie-2018), les Aigles de Carthage n’ont pas dépassé la phase de poules.

L’équipe de l’Arabie Saoudite n’est pas en reste, avec cinq qualifications à des phases finales de la Coupe du Monde. La première apparition -et la plus brillante- des Saoudiens fut en 1994 aux États-Unis et a été jalonnée par deux victoires sur le Maroc et la Belgique, ce qui leur a valu un billet pour le deuxième tour.

En revanche, les autres participations (France-1998, Corée/Japon-2002, Allemagne-2006 et Russie-2018) se sont toutes soldées par une sortie dès le premier tour. La sélection saoudienne a encaissé le plus grand nombre de buts au Mondial (39) parmi les pays arabes.

En revanche, elle détient le record de qualifications successives d’une équipe arabe (de 1994 à 2006). Première équipe arabe à participer à un Mondial (Italie 1934, soit la 2è édition), la sélection égyptienne, de son côté, s’est qualifiée pour la phase finale à trois reprises, avec comme meilleure performance un match nul avec les Pays-Bas, en 1990 (Italie).

L’Algérie, elle, a débuté ses participations en 1982 en Espagne, avec une victoire sur l’Allemagne de l’Ouest (2-1), avant de revenir en 1986 au Mexique, 2010 en Afrique du Sud et en 2014 au Brésil. Elle fut l’unique équipe arabe à inscrire quatre buts en un seul match (en 2014) et la plus prolifique en une seule édition (7 réalisations en 2014). Les autres sélections arabes ayant disputé une seule édition sont le Koweït (1982), l’Irak (1986) et les Émirats arabes unis (1990).

 








🔴 Top News