Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du Trône / WAC-MAT : Les relégués éliminent les champions et passent en finale


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 2 Août 2021



Un début rapide
 
Un match rapide et intense dès le début, des mouvements alternés, de belles actions… Le match s'annonçait prometteur...et équilibré. Une grosse densité dans le milieu gênait la circulation du ballon. Le Wydad est parvenu quand même à se créer deux opportunités. El Filali a réalisé deux belles parades pour y mettre fin.
 
Une organisation cadenassée
 
Une organisation tactique cadenassée laissant peu d'espace libre. On a opté pour les longues passes pour porter le danger dans le camp adverse. Les lignes coulissaient en bloc verticalement et rapidement.
 
L'ascendant wydadi
 
Le Wydad prenait l'ascendant et obligeait le MAT à reculer. Il exerçait un pressing constant privilégiant les couloirs pour effectuer les infiltrations. Les solutions étaient rares. Le Wydad avait l'avantage, le MAT était réactif par des tentatives des contres.
 
Le Wydad regagne les vestiaires vainqueur
 
A la 43ème minute, une passe en profondeur d'El Amloud vers El Kaâbi, mal négociée par le gardien et Nouceir, a permis à l'attaquant wydadi de conclure et d'ouvrir le score (1-0). Cet avantage était l'aboutissement de la domination des Casablancais largement possessif du ballon mais qui avaient des difficultés pour percer et finaliser.
 
Le MAT égalise dès le retour de la pause
 
Une minute après la reprise, le MAT a égalisé par Khaloua. Un mauvais dégagement de Dari a placé le ballon devant Khaloua qui d'un tir bien appuyé a mis le ballon au fond des filets (1-1). Un début idéal pour le MAT qui a repris confiance. Le but encaissé a déstabilisé le Wydad lequel a multiplié les déchets tout en subissant le jeu.
 
Le Moghreb reprend l'avantage
 
A la 71ème minute, contre le cours du jeu, à la suite d'une contre rapide. Safsafi lancé par Khalou s'est présenté seul face à Tagnaouti et a glissé le ballon qui a percuté le poteau. Le ballon a été renvoyé vers Jabroune qui l'a replacé dans le cadre (1-2).
 
Le Wydad égalise
 
A la 74ème minute, Msuva, entré en cours du jeu, a récupéré un ballon dans le dos de la défense du côté droit de la tête marquant le but de l'égalisation (2-2) sur un centre d'Ellafi, nouvel entrant lui aussi.
 
Vers les prolongations
 
Jusqu'au sifflet final, le match n'a pas changé : ni au niveau de la physionomie, ni au niveau du score. Le Wydad jouait haut, le MAT bas. Le premier avait l'initiative, le second défendait et procédait par des contres. Mais pas de but.
 
La VAR et les tirs au but décisifs
 
Les prolongations n'ont rien donné. Les Wydadis ont cru marquer le but de la victoire aux ultimes minutes des prolongations, la VAR n'a pas validé l'action. Le recours aux tirs au but ont donné la victoire au MAT.
 
Une victoire pour le moral et pour une place africaine
 
Le MAT accède à la finale et empêche le Wydad de faire un doublé. Sur 3 objectifs, les Casablancais n'en ont réalisé qu'un. C'est une grande déception pour les supporters. Pour les Tétouanais, mentalement, cela leur fera du bien. Sportivement, le MAT s'est déjà assuré une participation à la Coupe de la CAF.
 
Le Wydad et la RSB, les grands perdants de la soirée
 
Du coup l'autre club perdant de la soirée est la RSB. Il ne pourra pas participer à la Coupe de la Confédération. Cela aurait été possible au cas d'une finale entre les FAR et le WAC.
 
La désillusion des uns, la consolation des autres
 
Le Wydad, 4 jours après la fête et la joie, retrouve la désillusion et la déception. Il termine sa saison sur un échec, le deuxième de la saison. Le Moghreb de Tétouan se console avec cet exploit qui accroîtra ses regrets. L'équipe ne mérite pas la relégation.
 
Le club et les supporters sont les perdants, les joueurs iront évoluer ailleurs
 
Le grand perdant des deux côtés est le supporter. Les joueurs, ils iront ailleurs du côté d'autres clubs. Le temps des joueurs qui défendent les couleurs des clubs aux moments difficiles et qui restent fidèles au club n'est plus. Ils louent leurs services au plus offrant.