Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du Trône / Mise à jour : L’Ittifak, une formation prometteuse, logiquement éliminée par un Wydad sérieux (1-4)


Rédigé par A.KITABRI le Mercredi 6 Avril 2022



Ph : Mehdi Moussahim
Ph : Mehdi Moussahim
Un petit poucet prometteur

Le petit poucet de la division nationale “Amateurs” s’est fait plaisir dans la deuxième soirée ramadanesque  sur la pelouse du Grand Stade de Marrakech hier mardi. On a vu des joueurs marrakchis  super motivés, généreux, se donnant à fond. C'était normal. Ils affrontaient le Wydad. Ils ont joué pour la première fois dans une telle ambiance depuis la création de leur équipe, Ittifak, en 2011. 
 
Ajdaoue a de beaux restes 

A saluer l'excellente prestation d’Ajdaoue, qui, en capitaine au sens le plus large du terme, a été un vrai commandant de bord. Ajdaoue   qui de ses 39 ans, s’est régalé, nous a fait régaler et a joué en patron qualité et effet sur le match. 
 
L’efficacité a fait la différence

Sur le terrain, si on n’a pas vu de différence au niveau de l’implication, de la tonicité, et de la possession, elle était bien présente au niveau de l'explosivité et de l'efficacité face aux buts.  Le Wydad a transformé ses grosses opportunités. Elles étaient au nombre de 4 par Jabrane (4e sur penalty), Mbenza (18e), Amloud (39e) et Tsoumou (90+4). Ce n'était pas le cas de l’Ittifak qui s’est créé une dizaine d’opportunités, très franches, mais  dont une seule a été transformé par Bendellal sur l'égalisation obtenue  à la 14e minute.
 
 Wydad: Une défense axiale passoire
 

Les Marrakchis n’ont pas profité  de la défense  des Casablancais trouée et passoire lors de  la soirée de ce mardi-là. La défense rouge axiale prenaient souvent l’eau sans parler de l’attitude fébrile et hasardeuse de Tagnaouti. 
 
Les Wydadis n’ont pas sous estimer l'adversaire

 Ce qui a permis au Wydad de gagner, c'était le fait d’avoir pris le match au sérieux et de ne pas avoir sous-estimé l’adversaire. Malgré le flottement de sa défense  et son jeu décousu en première mi temps, le Wydad s’est rééquilibré en seconde partie, a posé le pied sur le ballon, a géré le rythme et le jeu à sa manière, a fait courir l’adversaire derrière le ballon et a procédé par des contres éclairs. Heureusement pour l’Ittifak, le gardien a été concentré et décisif pour empêcher l'équipe de prendre une valise! 
 
Une partie agréable

 Globalement la partie a été ouverte, agréable, prolifique et intense. Il y avait également cette belle ambiance en son et lumières créée par les 15.000 supporters wydadis qui ont fait le déplacement et qui ont donné vie et chaleur au  grand Stade de Marrakech si triste et refroidi depuis l’agonie du grand club de la ville, le KACM, devenu si petit ! 
 
L’Ittifak peut espérer et y croire

Le Wydad, en se qualifiant, va affronter ce samedi le Chabab de Mohammadia en huitième de finale au Complexe sportif Mohammed V. L’Ittifak va se concentrer sur le plus important: la montée en deuxième division Botola Pro. Il en est très proche et il en a les moyens.