L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Coupe de la CAF (1er tour préliminaire « aller ») : L'AS FAR se met en difficulté après le nul face aux Stars nigérians


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 12 Septembre 2022



Phs Nidal
Phs Nidal
L'AS FAR déjà en danger !
 
Les Faraouis, vont-ils rater leur seconde tentative de retour en compétitions africaines interclubs ? La question est intensément  posée après la contre-performance de dimanche soir.
 Dimanche prochain, face aux Stars nigérians, la qualification  sera difficile à négocier. Le nul (1-1) les met dans une situation délicate et défavorable. Jouer le retour chez l'adversaire la complique plus encore. Il compromet leurs chances.
 
Fébrilité, lenteur et inefficacité
 
Dimanche soir, les Militaires ont fait preuve d'inefficacité offensive, de faiblesse en créativité, de lenteur en progression et de fébrilité en défense face à un adversaire discipliné tactiquement, regroupé défensivement, fermant les intervalles, laissant le jeu aux FAR, réagissant par des contres et s'appuyant surtout sur les balles arrêtées pour surprendre l'adversaire.
 
Borges au-dessus du lot !
 
Le seul Faraoui à tirer son épingle du jeu laborieux de son équipe est le défenseur Borges omniprésent en défense comme en attaque pour suppléer les carences offensives des Neffati, Khafi et compagnie.
Borges a été le buteur à la suite d'une balle arrêtée après une demi-heure du jeu.
 
La perte de l'avantage
 
N'arrivant pas à assurer l'avance, les FAR se sont fait rejoindre après la pause, également, sur une balle arrêtée et un énième moment de fébrilité défensive.  Le buteur nigérian était libre.
Dès lors, précipitation, manque de lucidité créative, désorganisation et absence de solutions offensives ont caractérisé le jeu des Marocains. Ils ont augmenté en volume au fil des minutes menant au sifflet final.
 
Les Nigérians solidaires et disciplinés défensivement
 
 Les Nigérians ont fait preuve de solidité défensive se défendant  par un pressing continue sur Neffati déjà trop individuel, trop lent et imprécis et du coup incapable de jouer son rôle de catalyseur et d'animateur en plus d'une défense de zone bien gérée.
 
Le retour: pas ...facile!

Les Nigérians seront difficiles à jouer chez eux. Ils sont conscients de leur double avantage : jouer à domicile avec un but marqué à l'extérieur.
Les Marocains devront se réinventer en retour s'ils espèrent passer au tour suivant. Ils devront présenter une autre version de leur production. Celle du dimanche soir était moins qu'insuffisante!









🔴 Top News