Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Coronavirus dans les prisons : les clusters carcéraux étouffés et maîtrisés


Rédigé par S.J le Dimanche 3 Mai 2020

La Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) a affirmé, dimanche, qu’à l’exception de la prison locale de Tanger 1, aucun nouveau cas de contaminations n’a été enregistré au sein de ses établissements pénitentiaires.



Des unités mobiles mises à la disposition des établissements pénitentiaires pour effectuer les tests de dépistage
Des unités mobiles mises à la disposition des établissements pénitentiaires pour effectuer les tests de dépistage
Concernant la prison locale de Ouarzazate, qui a été identifié, le 21 avril, comme étant le premier «cluster» carcéral, la DGAPR rassure dans un communiqué, que parmi les 241 détenus contaminés qui ont suivi le protocole médical, 104 ont été testées négatifs, dont 43 détenus ont été classées comme totalement guéris, et ce, après que les tests ont prouvé que leur corps est exempt de toute trace de virus. Concernant les 63 fonctionnaires contaminés, 33 ont été testées négatifs, dont 28 sont totalement guéris, après avoir subi le protocole médical, précise l'administration pénitentiaire, ajoutant que le directeur de l’établissement fait partie de ces derniers. Ainsi, ce bilan vient compléter ce qui a été annoncé aujourd’hui par le directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi sur les 81 rémissions de Ouarzazate. Cette montée en flèche des guérisons au sein de ladite prison ont contribué significativement à la hausse du taux de rémissions au Maroc qui frôle les 30%.
 
Ceci dit, ces résultats, qui prêtent à l’optimisme illustrent le degré d’efficacité des mesures prises par l’administration. À rappeler que l’ensemble de la population carcérale de cet établissement a été mise en quarantaine, puis testée, pour déterminer les cas d’infection. Dans le même sens, la même source précise qu’il y a eu une nouvelle rémission au niveau de la prison de Kser Kabir, portant ainsi, le nombre de guérisons à 3 fonctionnaires.

Cependant, du côté de la prison de Tanger 1, la DGAPR annonce la détection de 23 nouveaux cas. Il s'agit de 2 détenus testés positifs et de 9 de leurs cas contacts. Il s'agit également de 8 fonctionnaires et de 4 de leurs contacts. Ces nouveaux cas sont apparus dans le cadre des opérations de dépistage menées auprès d'échantillons de détenus et de fonctionnaires dans les différents établissements pénitentiaires.
 
Néanmoins, malgré ces nouvelles contaminations, force est de constater que les clusters carcéraux, tant redoutés par les Marocains, sont aujourd’hui sous, contrôle, et ce, grâce au sens élevé de responsabilité des fonctionnaires des établissements pénitentiaires et leur adhésion sérieuse et immédiate à la mise en œuvre des différentes mesures recommandées par les autorités sanitaires.