Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Convention AWB-ASLEM : Favoriser l’employabilité des Lauréats étrangers du Maroc sur le continent


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 1 Mars 2021

Le partenariat entre AWB-ASLEM conforte la position du Maroc en tant que Hub continental en matière de formation et d’éducation à travers l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et ce, dans le cadre de la coopération bilatérale, tripartite et multilatérale. Forte de 40.000 membres, adhérents et sympathisants, l’ASLEM est un vivier de compétences à mobiliser.



Convention AWB-ASLEM : Favoriser l’employabilité des Lauréats étrangers du Maroc sur le continent
Le groupe Attijari Wafa bank (AWB) vient de signer à Casablanca une convention de partenariat avec l’Association des Lauréats Etrangers du Maroc (ASLEM). Cette convention couronne ainsi les efforts de l’ASLEM dans sa stratégie de rapprochement et de renforcement avec les institutions marocaines, lesquelles ne ménagent aucun effort pour accompagner et soutenir les activités de l’Association. Paraphée par Makan Doucouré, Président de l’ASLEM, (accompagné de Bama Barro, Conseiller, Chargé des Affaires Générales et Mme Michaël-Christel N’Guessan, Trésorière Générale) et Mohamed Soussi, Directeur Exécutif en Charge de Capital Humain Groupe (accompagné de Maryam Zoulali, Responsable Recrutement, Partenariat et Attractivité et Youssef Mrabet, cette convention a été aussi l’occasion de parler de coopération Sud-Sud, du rôle prépondérant du Maroc dans la formation et l’éducation des futurs cadres africains.

Selon les deux parties, la signature de ce partenariat va contribuer à l’employabilité des Lauréats Etrangers du Maroc à travers, entre autres, le Programme Yeelen, les Journées de Recrutement. Il s’agira également du développement d’une synergie constructive autour des Lauréats, le renforcement des actions d’ASLEM en termes d’Ateliers Conseil & d’Accompagnement, ainsi que l’organisation de conférences et tables rondes. Enfin, la convention avec AWB favorisera la mise en place d’un outil et mécanisme de gestion des Lauréats Etrangers du Maroc.

Recrutement de jeunes talents

Pour le Président de l’ASLEM, ce partenariat constitue une énorme opportunité et source de fierté pour tous les Lauréats Étrangers du Maroc. «Comme vous le savez tous, dans son discours devant l’Union Africaine en janvier 2017, SM le Roi Mohammed VI, qu’Allah L’assiste, avait réaffirmé l’engagement du Royaume en faveur du développement et la prospérité du citoyen africain. À travers sa présence marquée sur le continent, et une politique qui s’illustre par un recrutement considérable de jeunes talents africains formés au Maroc, le groupe AWB s’inscrit pleinement dans cette démarche », souligne Makan Doucouré.

Faut-il rappeler, à ce sujet, que le Maroc est devenu le Hub continental en la matière à travers l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), et ce, dans le cadre de la coopération bilatérale, tripartite et multilatérale. En effet, depuis la création de cette institution dans les années 80, plus de 25 000 étudiants, venant de 47 pays africains, ont été formés dans les universités et écoles marocaines. Toujours à propos de chiffres, plus de 13 000 ont été diplômés en Sciences Juridiques, Économiques, Humaines et Sociales alors que plus de 10 000 sont Ingénieurs, Scientifiques, Spécialistes et Techniciens. Enfin, ils sont plus 2000 Médecins Généralistes, Spécialistes et Professionnels de Santé.

Ce qui fait dire à Makan Doucouré que « cette jeunesse africaine formée dans les plus grandes écoles et universités marocaines, la crème des crèmes, de profils riches et d’horizons divers, s’est regroupée à travers l’Association dénommée ASLEM afin de contribuer au développement de notre cher continent. C’est aussi un réseau d’associations représentant 35 pays dont sont originaires les Lauréats du Maroc qui portent désormais avec fierté, l’image de véritables ambassadeurs du Maroc en Afrique et qui œuvrent quotidiennement à l’intégration économique, politique et sociale du Maroc dans leurs pays respectifs ».

Opportunités

Pour ce qui est du programme Yeelen, il s’agit d’un dispositif de recrutements de jeunes talents africains, issus des grandes universités et écoles marocaines, mis en place par le groupe Attijari Wafa Bank. Ces recrutements, sous forme de stage allant de 12 à 36 mois, permettent à ces jeunes subsahariens d’être encadrés par des experts métiers de la banque dans leur domaine. Ensuite, ils seront recrutés et envoyés dans les filiales du Groupe AWB dans le monde. Ce qui constitue en soi un tremplin sur le marché du travail.

Dans cette optique, l’accord de partenariat entre AWB et l’ASLEM met en place une feuille de route stratégique et pérenne afin de structurer les différents axes de collaboration constituant d’énormes opportunités pour les Lauréats du Maroc. Toujours est-il qu’après AWB, d’autres institutions devront emboiter le pas, à en croire un responsable qui a requis l’anonymat.

Enfin, rappelons que l’ASLEM a pour objet la consolidation des liens d’amitié, de solidarité et de coopération dans les domaines professionnel, scientifique, intellectuel, académique, économique et socioculturel entre ses membres ainsi que toute autre personne ou structure poursuivant les mêmes objectifs. Elle se positionne comme outil de renforcement de la coopération Sud-Sud.

Wolondouka SIDIBE