Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Compteur coronavirus : "clusters" principale cause de la hausse des contaminations


Rédigé par S.J le Lundi 18 Mai 2020

Lors de sa traditionnelle conférence de presse au sujet de l’épidémie de coronavirus, M. Mohammed El Youbi, a indiqué que globalement la situation épidémiologique au Maroc prête à l’optimisme, puisque les indicateurs de létalité et de rémission s'améliore, cependant, les nouveaux cas continuent à être détectés, particulièrement dans des clusters.



Voici les principaux points de la déclaration, lundi, du directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, dans laquelle il a fait le point sur la situation épidémiologique du coronavirus.
 
- 82 nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés au Maroc pendant les dernières 24 heures, portant à 6.952 le nombre total des cas de contamination. 5.497 cas suspects ont été écartés suite à des analyses négatives, soit un cumul de 88.584 cas suspects écartés.
 
- La majorité des cas ont été détectés dans la région de Casablanca-Settat où les clusters continuent de grandir. Elle est suivie par Marrakech-Safi où il y a eu la détection d’un nouveau foyer de contamination, et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui compte également deux clusters familiaux. Le reste des cas concerne Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra.

- 71 de ces nouveaux cas ont été détectés à travers le suivi des cas contacts, soit 86%.
 
- 3.758 cas de guérison ont été recensés jusqu'à aujourd’hui à 16H, après rétablissement total de 98 autres patients, portant ainsi le taux de guérisons à 54,1%.
 
- Aucun nouveau décès ont été enregistré, le cumul se stabilise ainsi à 192 décès et le taux de létalité recule à 2,8%.
 
Du côté de la répartition géographique, Casablanca-Settat, reste la région la plus touchée par le Covid-19 avec environ 30 des cas. Marrakech-Safi, enregistre environ 18,4% des cas testés positifs au Maroc. Suivi par Tanger Tetouan Al Hoceima (13,9%), Fès-Meknès (13,7%), Rabat Salé Kenitra (9,6%) puis Daraa-tafilalet (8,4%).

  


Dans la même rubrique :
< >