Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Compteur Covid : Près de 4,21 millions de personnes vaccinées, la pénurie approche à grand pas


Rédigé par la rédaction le Samedi 13 Mars 2021

Un total de 451 nouveaux cas d'infection au coronavirus et de 519 guérisons a été enregistré au cours des dernières 24 heures au Maroc, a annoncé samedi le ministère de la Santé. Le nombre des personnes vaccinées à ce jour (dose 1) a atteint 4.210.770, soit presque la totalité du stock disponible au Maroc, alors que 1.471.738 ont reçu la deuxième dose du vaccin, précise le ministère dans son bulletin quotidien sur la situation de la Covid-19.



Ce nouveau bilan porte à 488.632 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé en mars de l'année dernière, tandis que le nombre des personnes rétablies est passé à 475.457, soit un taux de guérison de 97,3%, précise le ministère.
 
Le nombre total des décès est passé à 8.718, avec 2 cas recensés en 24 heures, soit un taux de létalité de 1,8%. Les cas de décès ont été enregistrés dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra (1) et Guelmim–Oued Noun (1).
 
Les nouveaux cas d'infection ont été recensés dans les régions de Casablanca-Settat (307), Marrakech-Safi (35), l'Oriental (30), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (26), Rabat-Salé-Kénitra (19), Souss-Massa (14), Guelmim–Oued Noun (6), Darâa-Tafilalet (5), Laâyoune-Sakia El Hamra (5), Dakhla-Oued Eddahab (2), Béni Mellal-Khénifra (1) et Fès-Meknès (1).
 
Le nombre des cas actifs s'élève à 4.457, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 391, dont 22 placés sous intubation.

Rappelons qu'après avoir accordé une autorisation d’utilisation d’urgence au vaccin russe Sputnik-V, le Maroc en a commandé un million de doses, selon des informations relayées par l’Agence de presse espagnole EFE et confirmées par nos sources. Un initiative qui vise à soutenir le stock vaccinal du Maroc, afin de pourvoir assurer la continuité de la campagne de vaccination, dont le rythme a significativement baissé dernièrement suite à la baisse des stocks disponibles. 

Il s’agit également d’une mesure anticipative, vu le manque de visibilité sur le calendrier des prochaines livraisons de Sinopharm et d’AstraZeneca.